Continuité, classicisme, conservatisme dans les littératures postcoloniales

Note moyenne 
Philip Whyte et Cécile Girardin - Continuité, classicisme, conservatisme dans les littératures postcoloniales.
Cet ouvrage propose d'explorer les relations entre littérature et tradition en contexte postcolonial, tout en interrogeant les grands principes qui ont... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Cet ouvrage propose d'explorer les relations entre littérature et tradition en contexte postcolonial, tout en interrogeant les grands principes qui ont guidé jusqu'ici les études postcoloniales, en particulier la prégnance de l'activisme politique au coeur du travail de représentation littéraire et le lien sous-jacent entre rupture politique et innovation poétique. Qu'en est-il des auteurs qui choisissent de ne pas revendiquer et des oeuvres qui ne relèvent pas de la littérature de combat ? Ce volume envisage dans un premier temps la continuité entre les oeuvres coloniales et postcoloniales en montrant la profonde modernité d'auteurs parfois considérés comme impérialistes et en leur rendant leur force subversive (Joseph Conrad, Rudyard Kipling, Somerset Maugham, Toru Dutt, etc), puis le classicisme comme un choix esthétique qui conduit à inscrire les productions littéraires postcoloniales dans des valeurs et des formes universelles, refusant le communautarisme et le localisme (Alice Munro, Derek Walcott, J M Coetzee, Vikram Seth, etc), enfin le conservatisme comme tournure d'esprit de certains auteurs considérés comme pessimistes ou mélancoliques mais dont les œuvres visent à la connaissance et à la préservation du passé historique ou littéraire (V S Naipaul, Nirad Chaudhuri, Patrick White, Michael Noonan, etc ).
L'ouvrage se clôt sur une tentative de lire certains textes post coloniaux (de Salman Rushdie, Mohsin Hamid, Mordecai Richter, etc) à contre-courant des interprétations qui valorisent la différence, l'hybridation, le multiculturalisme, pour envisager plutôt la littérature comme ce formidable espace de recomposition de temporalités et d'espaces entremêlés.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/01/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-2837-6
  • EAN
    9782753528376
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    238 pages
  • Poids
    0.332 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 21,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Cécile Girardin est maître de conférences à l'université d'Orléans, spécialiste de littérature contemporaine anglophone. Son travail de recherche porte sur les études postcoloniales et la littérature indienne. Philip Whyte est professeur dans le département d'anglais de l'université François-Rabelais de Tours. Sa recherche porte principalement sur la littérature anglophone de l'Afrique de l'Ouest.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €