Comment on paie ses dettes quand on a du génie - Poche

Note moyenne 
Une parabole humoristique au ton polémique qui dépeint les déconvenues du créateur face à la nécessité matérielle et dénonce la bourgeoisie littéraire.... Lire la suite
7,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 janvier et le 1 février
En librairie

Résumé

Une parabole humoristique au ton polémique qui dépeint les déconvenues du créateur face à la nécessité matérielle et dénonce la bourgeoisie littéraire. Paru initialement en 1845 dans l'anonymat, cette anecdote relate le rapport de Balzac avec l'argent dans le milieu littéraire du XIXe siècle, ainsi que le regard du poète qui se fait tour à tour tendre, fasciné et répugné par la misère.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/02/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-08-134955-1
  • EAN
    9782081349551
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    235 pages
  • Poids
    0.17 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"L'anecdote suivante m'a été contée avec prières de n'en parler à personne ; c'est pour cela que je veux la raconter à tout le monde". Baudelaire "Lorsque j'étais enfant, mon père, homme d'affaires qui avait pour écrivains favoris Balzac et Baudelaire, me récitait souvent des vers de ce dernier ; il me disait aussi : "Les capitalistes sont les bienfaiteurs de l'humanité. " Quand il se ruina, en 1972, j'avais sept ans.
Il est demeuré fidèle à Baudelaire et au capitalisme toute sa vie ; j'ai pour ma part plus d'estime pour l'un que pour l'autre. C'est que Baudelaire est une valeur sûre". Thomas Clerc

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

7,00 €