Reconstruire l'entreprise pour émanciper le travail - Poche

Note moyenne 
Depuis longtemps déjà, la manière de compter usuelle contribue directement à la reproduction de l'entreprise dont l'objectif supposé serait la recherche... Lire la suite
13,50 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 8 février et le 22 février
En librairie

Résumé

Depuis longtemps déjà, la manière de compter usuelle contribue directement à la reproduction de l'entreprise dont l'objectif supposé serait la recherche du profit. Pourtant, adopter un langage comptable plutôt qu'un autre, c'est adopter une représentation de l'entreprise, de sa finalité, de son efficacité et des rapports de pouvoir. Il est donc possible de compter différemment en vue de proposer une alternative cohérente et opératoire à l'entreprise capitaliste.
Les outils de gestion présentés dans cet ouvrage sont des technologies politiques. Ils orientent la façon de voir, d'organiser le travail et de prendre des décisions. Ils ont également pour mission d'empêcher les atteintes aux fonctions environnementales essentielles à la survie de la biosphère et de prévenir les dégâts collatéraux du développement économique sur les humains (risques socio-psychologiques, accidents, coût de l'insécurité environnementale, etc.).
Dans cette nouvelle logique, le travail devient une source de valeur et de développement et non un coût ou une charge à réduire sans cesse. L'intérêt social est alors celui de l'ensemble des parties constitutives de l'entreprise qui sont toutes aussi légitimes les unes que les autres pour agir et être impliquées dans les processus de création et de décision.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/05/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-37168-269-6
  • EAN
    9782371682696
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    106 pages
  • Poids
    0.089 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 17,8 cm × 0,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Daniel Bachet

Daniel Bachet est professeur émérite de sociologie à l'Université d'Evry-Paris-Saclay et chercheur au Centre Pierre Naville. Il a assuré les fonctions de directeur du département "Entreprise" au Centre d'Etudes des Systèmes et des Technologies Avancées (CESTA), puis de chargé de mission au Commissariat général du Plan de 1988 à 1994. Chargé de mission à l'Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) en 1994, il a exercé des activités de consultant auprès des entreprises.
Il est membre du Manifeste pour l'Industrie et du Conseil scientifique de l'organisation ATTAC.

Du même auteur

Derniers produits consultés

13,50 €