Les enfants de la colonie - Les métis de l'Empire français entre sujétion et citoyenneté (Broché)

  • La Découverte

  • Paru le : 24/05/2007
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
31,00 €
Neuf - Expédié sous 2 à 4 semaines
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 8 mars et le 22 mars
ou
ou
Votre note
Pendant la colonisation française, des dizaines de milliers d'enfants sont nés d'" Européens " et d'" indigènes ". Souvent illégitimes, non reconnus puis abandonnés par leur père, ces métis furent perçus comme un danger parce que leur existence brouillait la frontière entre " citoyens " et " sujets " au fondement de l'ordre colonial. Leur situation a pourtant varié : invisibles en Algérie, ils ont été au centre des préoccupations en Indochine. La " question métisse " a également été posée à Madagascar, en Afrique et en Nouvelle-Calédonie. Retraçant l'histoire oubliée de ces enfants de la colonie, cet ouvrage révèle une face cachée, mais fondamentale, de l'histoire de l'appartenance nationale en France : il montre comment les tentatives d'assimilation des métis ont culminé, à la fin des années 1920, avec des décrets reconnaissant la citoyenneté à ceux qui pouvaient prouver leur " race française ". Aux colonies, la nation se découvrait sous les traits d'une race. Cette législation bouleversa le destin de milliers d'individus, passant soudainement de la sujétion à la citoyenneté : ainsi, en Indochine, en 1954, 4 500 enfants furent séparés de leur mère et " rapatriés " en tant que Français. Surtout, elle introduisait la race en droit français, comme critère d'appartenance à la nation. Cela oblige à revoir le " modèle républicain " de la citoyenneté, fondé sur la figure d'un individu abstrait, adhérent volontaire à un projet politique commun et à souligner les liens entre filiation, nationalité et race.
  • UNE QUESTION SOCIALE COLONIALE
    • Une question impériale
    • Menace pour l'ordre colonial
    • " Reclasser " les métis
  • LA QUESTION METISSE SAISIE PAR LE DROIT
    • Nationalité et citoyenneté en situation coloniale
    • La controverse des " reconnaissances frauduleuses "
    • La recherche de paternité aux colonies
    • Citoyens en vertu de la race
  • LA FORCE DU DROIT
    • Le passage du droit : les effets de la citoyenneté sur la catégorie de " métis "
    • Des identités saisies par le droit
    • Le statut des métis, miroir de la nationalité et de la citoyenneté françaises ?
  • Date de parution : 24/05/2007
  • Editeur : La Découverte
  • Collection : Espace de l'Histoire
  • ISBN : 978-2-7071-3982-5
  • EAN : 9782707139825
  • Format : Grand Format
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 334 pages
  • Poids : 0.52 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Biographie d'Emmanuelle Saada

Emmanuelle Saada est historienne et sociologue. Elle enseigne la sociologie historique de la colonisation à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Emmanuelle Saada - Les enfants de la colonie - Les métis de l'Empire français entre sujétion et citoyenneté.
Les enfants de la colonie. Les métis de...
31,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK