Le sang de l'étranger - Les immigrés de la MOI dans la Résistance - Grand Format

Note moyenne 
Le Parti communiste a-t-il livré Manouchian et ses camarades ? Jean Jérôme, le financier occulte du parti, ou Boris Holban, le responsable militaire... Lire la suite
27,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 18 avril et le 4 mai

Résumé

Le Parti communiste a-t-il livré Manouchian et ses camarades ? Jean Jérôme, le financier occulte du parti, ou Boris Holban, le responsable militaire immigré, ont-ils été les instruments de cette trahison ? Voilà, ex abrupto, dans quels termes sommaires la polémique était entretenue ces dernières années sur la contribution des immigrés à la Résistance française. Il fallait débrouiller ces "affaires" ; c'est ici chose faite, force archives judiciaires et policières inédites et témoignages des principaux acteurs à l'appui.
Mais reprendre l'enquête, c'était aussi analyser la politique de Vichy, qu'éclairent singulièrement l'organisation et les méthodes des fameuses Brigades spéciales des Renseignements généraux. C'était enfin montrer les tenants et les aboutissants de la stratégie que développe le PCF dans la France des années sombres. De proche en proche, les auteurs repèrent quelques chemins qu'empruntèrent l'intégration des étrangers dans la société française.
Une intégration payée du prix du sang.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/1994
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-01889-8
  • EAN
    9782213018898
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    470 pages
  • Poids
    0.685 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,5 cm × 2,3 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Chargé de recherche au CNRS (Centre d'études d'histoire et de sociologie du communisme), Stéphane Courtois est codirecteur de la revue Communisme ; il a publié, entre autres livres, le PCF dans la guerre (1980). Denis Peschanski, ingénieur-chercheur au CNRS (Institut d'histoire du Temps présent) a récemment dirigé l'ouvrage Vichy 1940-1944 (1986). Adam Rayski, responsable de la section juive de la M.O.I.
pendant la guerre, est l'auteur de Nos illusions perdues (1985).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK