Histoire de chiens - La dhimmitude dans le conflit israélo-palestinien

Note moyenne 
Nathan Weinstock - Histoire de chiens - La dhimmitude dans le conflit israélo-palestinien.
Après l'échec des accords d'Oslo et le déclenchement de la deuxième Intifada, il importe de tenter d'expliquer les impasses de la résolution toujours... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 2 novembre et le 18 novembre
En librairie

Résumé

Après l'échec des accords d'Oslo et le déclenchement de la deuxième Intifada, il importe de tenter d'expliquer les impasses de la résolution toujours repoussée du conflit israélo-palestinien. Or, appréhender le conflit, en saisir les enjeux complexes, n'est possible que si l'on se dégage des schémas artificiels et réducteurs et si l'on prend en compte un facteur qui n'a jusqu'à présent fait que fort peu l'objet d'analyse, celui de la dhimmitude : statut avilissant imposé aux non-musulmans en terre d'islam (" dhimmis "), tenus par la charia de courber l'échine. En Terre Sainte, cette négation tenace s'est exprimée dès les tout débuts du mouvement sioniste vis-à-vis de la communauté juive en voie d'hébraïsation par le slogan " Les Juifs sont nos chiens. " Le refus arabe opposé à l'émancipation juive, puis au fait israélien et à sa légitimité traverse l'histoire du conflit comme un fil rouge. De là, le rejet de principe de toute forme de reconnaissance de droits nationaux à une minorité honnie tandis que l'identité nationale palestinienne se construisait sur la base de l'exclusion de la composante juive de la population locale. L'existence même d'un Etat juif est vécue comme une souillure et une humiliation permanentes. Au-delà des non-dits et des occultations de l'histoire palestinienne, l'auteur donne à lire, références documentaires à l'appui, une remise en perspective d'un conflit qui, en dépit de sa spécificité indéniable, comme l'imbroglio chypriote ou l'implosion de l'ex-Yougoslavie, s'apparente aux nombreuses déchirures ethniques endémiques léguées par l'Empire ottoman déclinant.

Sommaire

    • L'Europe malade de ses juifs
    • Et si le sionisme n'était pas ce que vous croyez ?
    • La Terre Promise au XIXe siècle
    • Du réveil national à l'apparition d'une nouvelle nation hébraïque
    • Les Juifs, les Arabes et la terre
    • Juifs et Arabes et la terre
    • Juifs et Arabes en Terre Sainte : premiers affrontements
    • L'émergence du nationalisme arabe palestinien
    • Le sionisme est-il un colonialisme ?
    • La Première Guerre Mondiale, la Déclaration Balfour et le mandat de la SDN
    • 1917-1947 : le refus palestinien
    • La première guerre israélo-arabe et la naissance du problème des réfugiés
    • De 1948 à la seconde Intifada
    • Réflexion faite

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/11/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-84205-843-7
  • EAN
    9782842058432
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    200 pages
  • Poids
    0.255 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nathan Weinstock

Nathan Weinstock est, entre autres, l'auteur de Le Pain de misère (3 vol., La Découverte, rééd. 2002) et de Le Yiddish tel qu'on l'oublie (Métropolis, 2004). Il est le traducteur de Du fond de l'abîme : Journal du ghetto de Varsovie de Hillel Seidman (" Terre Humaine ", Plan, 1998, en collaboration avec Georges Bensoussan et Micheline Weinstock).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €