Mères sous influence - De la cause des femmes à la cause des enfants - E-book - ePub

Note moyenne 
Comment est-on passé de la toute-puissance parentale à l'encadrement des parents par les professionnels de la santé et de l'éducation ? De la dénonciation,... Lire la suite
16,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Comment est-on passé de la toute-puissance parentale à l'encadrement des parents par les professionnels de la santé et de l'éducation ? De la dénonciation, avec le MLF (Mouvement de libération de la femme), de la « maternité esclave » à la culpabilisation des mères ? De la difficulté à faire reconnaître la maltraitance parentale à la définition du mauvais traitement comme écart par rapport à la norme éducative ? Interrogeant pour la première fois ces évolutions paradoxales, Sandrine Gracia identifie plusieurs mécanismes articulés autour de la question de l'autorité scientifique et morale.
Revisitant, dans une évocation à la fois vivante et érudite, la grande lutte pour la régulation des naissances, elle met en lumière la manière dont l'éthique médicale s'est laïcisée en matière de procréation, et la ressource qu'a constitué l'expertise psychanalytique pour les médecins promoteurs de la régulation des naissances. Décryptant ensuite la construction psychanalytique de la « cause de l'enfant », qualifiée par Françoise Dolto de « révolutionnaire », l'auteur montre comment la conduite et le destin des femmes fut désormais indexé sur le bonheur de l'enfant, et comment se brouillèrent les frontières entre clinique et morale.
Outre la limitation de l'autonomie des femmes, l'une des retombées de ce brouillage des registres et compétences est la dénonciation d'une nouvelle maltraitance (la « violence éducative », qui serait exercée par les parents réfractaires aux bons usages), et l'émergence d'un militantisme individuel et institutionnel (aux niveaux national et européen) pour faire sanctionner les « déviances » parentales, coïncidant de fait avec les pratiques des milieux populaires.

Sommaire

  • FAMILLES NOMBREUSES OU FAMILLES HEUREUSES
    • L'émergence de la lutte pour la libre maternité
    • Des médecins novateurs
  • LA SÉCULARISATION DE LA MORALE MÉDICALE
    • Des entrepreneurs de morale
    • L'invention d'un pôle d'expertise légitime
    • Le tournant de l'avortement
  • LA CONSTRUCTION PSYCHANALYTIQUE D'UNE " CAUSE DE L'ENFANT "
    • Des politiques sanitaires à la psychanalyse de l'enfant
    • Françoise Dolto : la conquête d'une autorité savante
    • La production d'une doxa scolaire " révolutionnaire "
  • LA CONSTRUCTION DES " DÉVIANCES PARENTALES "
    • Des engagements psychanalytiques au service de la parentalité
    • De l'enfant sujet à l'enfant victime
    • L'affaiblissement du monopole de la psychanalyse

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      391
    • Taille
      808 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Sandrine Garcia

Sandrine Garcia est maître de conférences en sociologie à l'université de Paris-Dauphine et enseignante chercheuse à l'IRISSO (Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales). Ses recherches portent sur l'expertise et la mobilisation des savoirs scientifiques dans les luttes sociales et/ou les politiques publiques.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,99 €