Les portes de l’âme de Vanessa Mielczareck et Brigitte Barberane

- Il y a 1 mois
Catégories :

L'oracle "Les portes de l'Âme" de Vanessa Mielczareck et Brigitte Barberane

Fervente utilisatrice du premier oracle de Vanessa Mielczareck et Brigitte Barberane, Les portes de l’intuition, il me tardait de découvrir le second volet prévu pour 2018, Les portes de l'âme.

Les différents types de cartes oracles

    Il existe plusieurs types de cartes oracles, avec des objectifs distincts :
  • les jeux de prédilection ou divinatoire, pour lire l’avenir
  • les jeux pour l'évolution personnelle, pour mieux se connaitre et se révéler à soi
  • les jeux de guidance, qui aident à révéler les synchronicités pour comprendre une situation et nous orienter vers la meilleure voie pour nous

Certains jeux ont plusieurs objectifs et peuvent être utilisés à la fois pour la divination, la guidance et l'évolution personnel. Il en existe une multitude de jeux, de tous univers confondus et le choix doit rester très personnel puisqu'on va développer au fil des utilisations une certaine affinité avec eux. Il faut que les cartes nous parlent, nous inspirent. Comme évoqué, j’ai opté dans un premier temps pour Les portes de l'intuition de Vanessa Mielczareck, spécialiste de l'intuition, ce qui tombait parfaitement bien avec mon objectif de l’époque qui était de mieux capter et d’écouter ma petite voix intérieure. Bien que j'adore toujours autant l'utiliser, c'est finalement avec Les portes de l'Âme du même auteur, que j'ai développé plus d’affinités. Je le trouve plus précis et plus accessible pour la débutante que je suis.


Les portes de l'âme de Vanessa Mielczareck
Les portes de l'âme de Vanessa Mielczareck

Le concept

Le concept premier de ce jeu est de trouver sa mission de vie. S'interroger sur ce qui nous correspond vraiment. Il s’agit donc d’un jeu d’évolution personnel mais aussi de guidance. Les cartes et les tirages proposés nous incitent à sortir de nos blocages et nous reprogramment selon nos aspirations profondes. C'est un véritable outil de prise de conscience, pour mieux se connaitre et aller au fond des choses !

Le jeu

Le jeu nous propose trois groupes de cartes joliment illustrées par Brigitte Barberane, spécialiste en images symboliques. Chacune s’accompagne d'un mot clé relatif à un concept et d'un message.

Les 22 cartes Égo :

  • 11 Égo ombres, qui font référence à nos croyances limitantes, agissant bien trop souvent tels des freins dans nos vies, comme par exemple l'inaction, le perfectionnisme, la soumission etc.
  • 11 Égo lumières, à l'inverse, mettent en évidence nos forces et nos aptitudes à travailler, comme l'ambition, l'autonomie, la persévérance entre autres.

Les 22 cartes Âme nous ramènent à notre nature profonde, là où l'égo n'entre pas en ligne de compte, comme la gratitude, la générosité, l'amour.

Les 10 cartes Aides, reflètent les soutiens présents pour nous. Ils peuvent être symboliques ou réels, comme le coach, l'ange gardien, ou l'ami.

Le livret de 154 pages fournit nous explique :

  • le concept du jeu
  • La manière de l’utiliser avec différents tirages possibles
  • La signification de chaque lame (carte oracle) avec : une interprétation, un enseignement, un message personnel sur lequel il sera nécessaire de réfléchir, et une action concrète à mener.


Comment utiliser le jeu ?

Se mettre en état de réceptivité

Avant de tirer les cartes, je pense qu'il est nécessaire de se mettre dans un état de réceptivité visant à accueillir les informations de l’inconscient les plus justes. Choisissez un moment où vous savez que vous n’allez pas être dérangé et un endroit au calme. N’hésitez pas à effectuer quelques exercices de respiration afin de retrouver le calme intérieur. Je trouve personnellement très intéressant de se prêter aux tirages d’oracle juste après une séance de méditation ou de relaxation.


Cartes oracles - Vanessa Mielczareck

Formuler une question

Une fois que vous avez fait le vide, émettez une intention, posez les questions qui vous taraudent relatives à ce vers quoi vous avez besoin d’être guidé. Les demandes doivent rester ouvertes, les cartes ne répondront jamais par "oui" ou par "non" ! Le livret d’accompagnement propose plusieurs sortes de tirages en fonction des objectifs. Tirage d’une, deux, trois ou cinq cartes, il peut s’effectuer aussi bien pour des questions se rapportant à votre mission de vie que pour des questions d’ordre relationnel.

Selon le tirage que vous utiliserez, les questions ne seront peut-être pas les mêmes. Tout dépend de la carte que vous vous apprêtez à tirer.

  • Pour les cartes Égo par exemple, les questions seront du type "Qu'est-ce qui m'empêche d'avancer aujourd'hui?", "Qu'est-ce qui me bloque dans telle situation?", "Qu'est-ce qui freine mes actions, mes projets? »
  • Pour les cartes Âme : "Qu'ai-je à accueillir en moi?", "Que cherche à me dire mon âme?" "Comment réussir pleinement ma vie matérielle? »
  • Pour les cartes Aides, « Sur quelle aide vais-je pouvoir me reposer pour avancer ? »
Personnellement, j’utilise le plus régulièrement le tirage en deux cartes :
  • Une carte Égo, qui illustrera ce que j'ai à travailler sur moi pour mener à bien ma mission / mon projet
  • Une carte Âme qui reflètera ce que mon moi profond cherche à exprimer.

Comme proposé dans le livret, je place volontairement la carte Âme au dessus de la carte Égo. Cette disposition visuellement intéressante, illustre concrètement la place de l'Égo (souvent bien trop présent dans nos esprits), en tant que Moi Inférieur et celle de l'Âme sur le plan supérieur.


Ecouter les réponses

Avant d’ouvrir le livret et prendre connaissance de la signification de chaque carte tirée, je vous conseille de prendre un petit temps pour bien les observer sans forcément lire le mot clé et le message associé. N’hésitez pas à vous donner un petit temps de réflexion pour vous imprégner des belles illustrations et d’écouter intuitivement ce qu’elles vous évoquent. S’il s’avère que vos conclusions n’ont rien à voir avec le thème de la lame ce n’est pas grave, c’est que ce message devait venir à vous !

Prenez connaissance ensuite du mot clé et de son message, et de la même façon, méditez dessus.

Enfin, consultez de façon plus approfondie l’enseignement et l’action à mener du livret.

Si vous souhaitez effectuer un travail « en profondeur », je vous conseille vivement de prendre des notes entre chacune de ces étapes. Écrire permet de tout mettre à plat, de laisser venir d’autres réflexions, d’autres messages et de faire le lien entre les cartes que vous aurez tirées.


A quel moment faire ses tirages ?

Personnellement, je fais au minimum un tirage le Dimanche pour me donner un axe de travail pour la semaine. Ainsi, j’ai plusieurs jours pour bien m’imprégner des messages, mener les actions associées et parfois ajouter quelques réflexions supplémentaires dans mon carnet.

Cependant, il m'arrive de faire des tirages complémentaires en semaine, quand je suis face à une nouvelle situation de laquelle je n’arrive pas à me dépatouiller ! En cas de pic de stress, de crise d'angoisse ou de doute sur un sujet bien précis.

Certains tirent les cartes tous les matins, Il n'y a pas vraiment de règle, c'est au feeling !


Ce que les cartes m'apportent concrètement

Pour commencer, je passe un bon moment. Ça peut paraitre bateau dit comme ça, mais je prends beaucoup de plaisir à manipuler ce jeu, toucher les cartes, les mélanger, m'imprégner des illustrations toutes aussi inspirantes les unes que les autres. Les lames sont vraiment de bonne qualité soit dit en passant. Tirer les cartes me permet de mettre en pause toute cette agitation quotidienne, de me retrouver, et me recentrer pour accéder à mon inconscient.

Cartes oracles - Vanessa Mielczareck

Parfois, les réponses révèlent des éléments dont j’ai conscience mais que je préférais éviter jusque là par peur de l’échec (la fuite en avant !). A d'autres moments, elles me motivent pour passer à l’action et sortir de ma zone de confort. Et quand il m'arrive de tirer la même carte 3 semaines de suite (ce qui est assez fréquent), j'y vois là un signe et une notion à ne pas laisser de côté... !

Il peut arriver qu'un tirage ne m'inspire rien qui vaille ou me mette mal à l'aise sur le moment. Dans ces cas là, je passe à autre chose. Soit je réitère mon tirage, soit je change de jeu, soit je vaque à mes occupations. Inutile de déprimer si un tirage est venu titiller un point sensible, c’est que ce n’était pas le bon moment !

Je pense qu’il faut rester flexible sur l’utilisation de ce type d’outil et surtout, s’écouter. Je vous ai présenté ici ma manière de procéder qui vous inspirera peut-être, mais gardez en tête que les méthodes d’utilisation restent très personnelles. Chacun à sa manière de travailler avec les oracles, et c’est au fil des utilisations, qu’on pourra développer nos propres procédés !

Marie, blogueuse sur Mémé dans ses orties

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK