Dernière ligne droite, les portes ouvriront bientôt

- Il y a 1 an
Catégories :

Le mois d’août a pointé le bout de son nez, je suis à 42 km de mon point d’arrivée, l’excitation est à son plus haut niveau. Voilà deux mois que je parcours les routes de France, faisant de belles rencontres, vous ayant dévoilé tous les détails sur cet événement majeur du groupe Decitre. Mais ce n’est pas le moment de se reposer, les derniers kilomètres sont toujours les plus durs, les plus longs, les plus intenses. Nous arrivons à la fin de cette expédition, cela signifie que 5 épisodes précédent celui-ci : si vous ne les avez pas lus, retrouvez le 1er épisode.

Dernier rappel du programme de l'expédition touchant à sa fin :

  • 1ère étape : Bellecour => Villefranche-sur-Saône : √
  • 2e étape : Villefranche-sur-Saône => Beaune : √
  • 3e étape : Beaune => Auxerre : √
  • 4e étape : Auxerre => Nemours : √
  • 5e étape : Nemours => Evry : √
  • 6e étape : Evry => Levallois-Perret

6ème étape : Evry => Levallois-Perret

Je pars d’Evry sous une chaleur de plomb empruntant l’autoroute du soleil (il me semblait pourtant que le nom de cette autoroute avait été donné plus pour sa destination méditerranéenne que parisienne).

Rapidement, je me retrouve à l’arrêt : plutôt agaçant quand on est au début du mois d’août. Je vois rapidement passer une voiture de police sur la bande d’arrêt d’urgence, suivi d’une fourgonnette des pompiers : un accident. À la fois je prie pour que rien de grave ne soit arrivé mais je ne peux pas m’empêcher de penser que les gens ne savent pas conduire…

Parcours entre Evry et Levallois-Perret

L'accident

Arrivant à hauteur de l’accident, je constate qu’un poids lourd est sur le bas-côté, à l’arrêt. Les yeux rivés sur le pneu arrière gauche qui a littéralement éclaté, je comprends pourquoi un bouchon s’est formé. Alors que je m’apprête à accélérer et rattraper mon retard je me rends compte que…

C’est un camion qui arbore fièrement le logo Decitre !!

Je ne peux pas filer sans prendre des nouvelles du conducteur. Il doit surement livrer le magasin de Levallois dont les travaux sont terminés. Je décide donc de m’arrêter. La police tente de m’en dissuader mais je leur explique la situation et ils me laissent approcher.

Jean-Pierre est un peu bouleversé : 30 ans de carrière, jamais eu d’accident et là… à 35 kilomètres de sa destination un pneu qui éclate. Il estime que c’est à cause de cette chaleur. Dépité, il a peur de ne pas pouvoir livrer la marchandise à temps.

  • - Je dois absolument livrer ces cartons avant la fin de matinée, me lâche-t-il en se prenant la tête dans les mains.
  • - On va trouver une solution Jean-Pierre… Le service logistique est prévenu ?
  • - Oui bien-sûr, ils envoient un deuxième camion mais le temps de faire le transfert, ça sera trop juste ! me répond-il navré.
  • - Ecoute, je peux te proposer de charger un maximum ma voiture avec les cartons de livres indispensables. Pour le reste, nous n’avons pas le choix, ils arriveront plus tard.
  • - Somme toute une excellente idée !! A’men’donné (ah j’oubliais, J-P vient du sud) il faut se débrouiller seul, me sort-il confiant.

15. C’est le nombre de cartons remplis de livres qui sont maintenant dans ma voiture. Elle ne me remercie pas : le coffre est plein, la banquette arrière déborde, la « place du mort » regorge de livres.

  • En reprenant l’air d’un groupe des années 2000 je me mets à rapper :
  • …Le plein de gasoil et de gazouz pour pas flancher
  • Direction Paris, 30 minutes le pied au plancher
  • Jusqu’à So Ouest avec la voiture un peu penchée…

Le Graal

Arrivé devant le centre commercial So Ouest, je passe un coup de fil à Johane, afin qu’elle m’envoie 2 ou 3 libraires pour décharger la voiture. C’est à ce moment que je découvre LA librairie. J’entre, me balade dans les rayons qui commencent à se remplir. Dans quelques jours, des centaines et bientôt des milliers de clients fouleront ces allées qui foisonnent d’histoires d’amour, de meurtres, d’histoires vraies ou inventées de toute part, de dessins, de manuels d’apprentissage…

Le 22 août, si vous n’avez qu’une seule chose à faire, que vous soyez parisien ou en vacances à Paris c’est de venir assister à l’ouverture de la dixième librairie Decitre dans le centre commercial So Ouest à 10h.

Venez nombreux, on va vous rendre ivre de livres…

Wandrille dLS, Traffic Manager sur decitre.fr

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK