11 presque 12 de Lisa Greenwald

- Il y a 6 mois
Catégories :

Les 11 choses absolument essentielles ou parfaitement futiles à réaliser avant d'avoir 12 ans

L'avis de Florence



11 presque 12 de Lisa Greenwald

Tu te rappelles de ta rentrée au collège ? Moi, c’était il y a… Pfiou, 32 ans ! Oui, j’avais 10 ans et demi, un "bébé" en somme. Cela fait si loin que je ne me rappelle pas du tout si j’étais stressée ou pas ! En tout cas, je me rappelle ne pas avoir eu la chance de pouvoir faire de liste avec ma BFF (Best friend Forever). C’est ce que nous allons découvrir dans ce roman de plus de 500 pages que j’ai dévoré en une journée.

Kaylan et Ariana s’apprêtent à rentrer au collège dans un mois... Et dans 2 mois, c’est leur anniversaire, celui de leur 12 ans, à un jour d’intervalle. Afin de se préparer au mieux, elles décident de faire une liste des 11 choses qu’elles souhaitent réaliser avant leurs 12 ans.

Mais ce qu’on ne sait pas quand on est jeune, c’est que le monde est parfois cruel et impitoyable et que les belles promesses que l’on se fait à nos 10 ans, peuvent vite voler en éclats au premier conseil de classe ! De nouvelles têtes, de nouvelles règles, de nouvelles amitiés, les premiers émois amoureux... Et c’est la fin de tout ! Ta BFF peut devenir ta pire ennemie en quelques textos.

Nos deux héroïnes vont explorer de nouveaux sentiments et apprendre à relativiser, prendre sur soi, partager... Ah la vie d’ados est dure parfois.

Quand j’ai lu le résumé, j’ai eu peur de tomber dans de gros clichés à l’américaine, ces jeunes collégiennes qui sont déjà des pseudos femmes avec des discours trop matures : mais pas du tout ! Même si le début m’a fait un peu peur, on découvre deux jeunettes, à peine sorties des couches, à la piscine, seules, avec leurs éternels portables et un portemonnaie à gérer pour le "bar" de la piscine. J’ai trouvé cela « limite ». Bien que je sois pour la responsabilisation dès que possible, il m’a semblé qu’elles étaient tout de même jeunes pour gérer leurs vies telles des ados de 15/16 ans.

Mais la suite a été très représentative de nos pré-ados : pour avoir une buissonnière de 11 ans, je la retrouvais complètement dans ses propos et j’ai vraiment adoré. Leurs blablas de filles encore bébés mais pas encore femme, leur rituel de victoire lorsqu’elles réalisent un de leurs "souhaits", leurs pseudos ricanements crétins lorsqu’elles voient un beau garçon, leurs façons de se la raconter mais pas encore complètement parce qu’elles ne savent pas encore bien se la raconter… Bref, je retrouve carrément ma fille et sa BFF quand elles sont au téléphone ! Rien de surjoué, de vraies tranches de vie de collégiennes toutes neuves.

Le style de l’auteur est vraiment réaliste, elles sait parler aux ados car elle parle l’ado : des phrases courtes, rythmées, ponctuées d’humour et de « trop », de « han ouais », de « vachement », de « check ».. le tout sans alourdir les dialogues car tout est écrit avec parcimonie.

En bref, un très bon roman jeunesse de Lisa Greenwald, très réaliste et pas du tout surjoué, à mettre entre toutes les mains de futurs collégiens et de leurs parents ! On y retrouve tous les ingrédients pour nous replonger dans nos 11 ans avec humour et nostalgie. Nous attendons le tome 2 avec impatience !


L'avis de Lou


Alors ce livre est un « poids lourd », 516 pages, j’adore ça ! La couverture ne m’a pourtant pas emballée au début : elle est simple, deux copines qui rigolent. Elle font très adolescentes alors que le roman parle de jeunes de 11 ans (comme moi !) et j’ai eu peur de ne pas m’y retrouver.

L’histoire est assez sympa ; 2 copines qui rentrent au collège. Elles ont un peu peur et décident de faire une liste des 11 choses qui les rendraient plus « divines » pour survivre au collège.

Je n’ai plus de BFF près de moi car je suis désormais en voyage permanent, je ne suis pas « rentrée » au collège non plus car l’école est ma maison... Pas de stress quoi ! Mais c’est vrai que beaucoup de leurs aventures me parlent : le partage des amies est souvent difficile et dur à accepter. On aimerait bien garder nos BFF pour toujours mais au collège, tout change. Il y a d’autres filles, des garçons, des cours et un planning à respecter, des clans aussi, avec des personnes « populaires ». Ce n’est pas mon genre de copine du tout !

Les personnages, Kaylan et Arianna sont sympathiques et très différentes : Kay est toujours stressée et son « Agita » (échelle de stress) est souvent au maximum de l’agitation. J’ai pourtant une préférence pour elle car elle semble bien plus naturelle que sa copine !

Ari est plutôt dans le genre zen mais, a plus de mal à rester elle-même. Elle veut trop changer de personnalité, je trouve cela vraiment dommage car il faut toujours rester soi-même, même si le collège peut paraître effrayant... Elle a également la chance d’avoir ses deux parents (contrairement à Kay) et une mère qui s’occupe beaucoup d’elle, mais elle ne semble pas le voir. Le collège et sa nouvelle vie la préoccupe carrément plus.

Au final, c’est un livre qui m’a beaucoup plu car il est vraiment adapté à mon Agita du moment. Hâte d’avoir le tome 2 !

Florence & Lou, pour le blog de Decitre, blogueuses sur Félicie {lit}... Aussi et L'école buissonnière sur l'Océan

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK