Sciences de la Société N° 79, février 2010

Connaissances rationnelles et action publique

Note moyenne 
Lise Demailly et Jean-Louis Darréon - Sciences de la Société N° 79, février 2010 : Connaissances rationnelles et action publique.
Se substituant de plus en plus à l'expression " économie de la connaissance ", celle de " société de la connaissance " souligne, qu'au-delà de la... Lire la suite
21,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Se substituant de plus en plus à l'expression " économie de la connaissance ", celle de " société de la connaissance " souligne, qu'au-delà de la sphère des activités économiques, c'est toute l'organisation de la société qui est concernée par cette primauté de la connaissance ; comme si cette dernière tendait à devenir un facteur de production décisif à toute décision rationnelle dans le champ de l'action publique comme dans celui des organisations privées.
De là à considérer que l'expression " société de la connaissance " et celle " d'evidence-based policy " suggèrent l'idée que la connaissance rationnelle peut (et doit ?) devenir la source principale du changement social, il n'y a qu'un pas que se propose de franchir ce numéro de Sciences de la Société... en soumettant cette hypothèse à l'épreuve de l'action publique dans des secteurs tels que l'enseignement et la recherche, la sécurité sanitaire et la santé mentale, l'environnement, le développement durable.
Une telle hypothèse suscite de nombreuses questions : quelle est la place des connaissances dans le processus de décision propre à l'action publique et dans la régulation de cette action ? Quels types de connaissances influencent le plus les décisions ? Comment les connaissances sont-elles argumentées et utilisées en matière de " gouvernante " ? Comment les politiques publiques encouragent-elles la construction de connaissances ? Comment certains outils (statistiques, outils de gestion, indicateurs quantifiés), qui sont eux-mêmes le produit de connaissances formalisées, sont-ils utilisés à des fins d'évaluation et de régulation de l'action publique ? Avec quelles conséquences concrètes sur les organisations et les pratiques ? Telles sont les principales interrogations que tentent d'éclairer les contributions recueillies dans la présente livraison.

Sommaire

  • L'EVALUATION DE LA RECHERCHE : L'EXEMPLE DE TROIS PAYS EUROPEENS
  • A QUOI SERVENT LES ENQUETES PISA ? REFLEXIONS SUR LE CAS DE LA BELGIQUE FRANCOPHONE
  • INDICATEURS ET RECITS DANS LE NOUVEAU MANAGEMENT DES UNIVERSITES
  • CONNAISSANCE ET ACTION PUBLIQUE ; LE CAS DE LA TERRITORIALISATION DE LA POLITIQUE DE SANTE MENTALE
  • FORTUNES ET INFORTUNES DES PROFESSIONS " ETABLIES " ; LE ROLE DES PHARMACIENS ET DES VETERINAIRES DANS LA RATIONALISATION SANITAIRE EN INDUSTRIE
  • EXPERTISE SCIENTIFIQUE ET GESTION RATIONNELLE DES PECHES MARITIMES
  • LE RECOURS AUX SAVOIRS DANS L'ACTION PUBLIQUE ENVIRONNEMENTALE : UN FOISONNEMENT EXPERIMENTAL
  • LES CONTROVERSES SOCIO TECHNIQUES SONT-ELLES TOUTES SOCIALEMENT ET POLITIQUEMENT PRODUCTIVES ? LE CAS DES VAUTOURS FAUVES DANS LES PYRENEES
  • QUAND AMBITION NE RIME PAS AVEC REALISATION : L'ACTION PUBLIQUE FACE AUX LIMITES DE LA VOLONTE POLITIQUE

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/04/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-8107-0151-3
  • EAN
    9782810701513
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    212 pages
  • Poids
    0.364 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 24,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €