Recherches sur l'imaginaire N° 34

L'imposture dans la littérature

Collectif

Note moyenne 
Arlette Bouloumié - Recherches sur l'imaginaire N° 34 : L'imposture dans la littérature.
L'imposture est une forme de tromperie qui consiste à se faire passer pour ce qu'on n'est pas, sorte de mimétisme ou d'imitation qui peut être perçue... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

L'imposture est une forme de tromperie qui consiste à se faire passer pour ce qu'on n'est pas, sorte de mimétisme ou d'imitation qui peut être perçue comme une mystification. Pour la pensée médiévale qui médite sur la formule de la Genèse : " Dieu a fait l'homme à son image et à sa ressemblance ", il était sacrilège de changer d'apparence et l'imposteur était perçu comme l'incarnation même du démon.
Les imposteurs dans la littérature prennent d'ailleurs souvent, de Tartuffe à Faujas et à l'abbé Cénabre, l'aspect du prêtre perverti qui détourne la foi à des fins personnelles pour dominer autrui. Ce livre montre comment la littérature française du XIXème et du XXème siècle présente l'Histoire de façon récurrente comme le règne généralisé de l'imposture dans une civilisation en déclin. Mais si la satire de la société consiste souvent en une déclinaison des impostures dont elle est le théâtre, l'époque romantique met en scène des contre-imposteurs qui usent des armes de l'imposteur pour mieux le démasquer.
Les exemples en sont nombreux dans la littérature populaire, du Comte de Monte Christo à Lagardère, véritables héros du bien devenus les instruments de la justice transcendante. L'usage du pseudonyme en littérature peut apparaître comme une autre imposture, surtout quand il s'agit d'autobiographies fictives évoquant la shoah et dénoncées comme exploitations commerciales du génocide. Plus généralement, la littérature de fiction tout entière ne pourrait-elle apparaître comme une imposture ? Pour l'éviter, il importe que le lecteur moderne ne soit plus leurré mais devienne le complice du jeu littéraire apte à utiliser les armes de la fiction pour démasquer le mensonge des apparences.

Sommaire

  • QUELQUES FIGURES D'IMPOSTEURS, DU MOYEN AGE AUX XIXE ET XXE SIECLES
    • Une imposture de Renart, la mort simulée
    • Baudouin de Flandre : variations autour d'une imposture
    • Usurpation ou éducation dans Le Roman de Silence de Heldris de Cornouailles du XIIIe siècle
  • IMPOSTURE ET HISTOIRE
    • Il vouloit embabouiner le monde : le libertin du XVIe siècle, un imposteur ?
    • L'imposture et les impostures : Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier
    • Quand Prévert s'en prenait aux imposteurs
  • IMPOSTURE ET LITTERATURE
    • L'imposteur malgré lui dans les oeuvres de Nerval
    • Willy, le bonheur de l'imposture
    • Les impostures d'Octave Mirbeau

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/08/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-915751-43-7
  • EAN
    9782915751437
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    307 pages
  • Poids
    0.448 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 20,5 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €