Poétique N° 163, Septembre 20 - Grand Format

Note moyenne 
Alain Corbellari et Olivier Lumbroso - Poétique N° 163, Septembre 20 : .
La vocation du roman est de donner à penser. Prodigue en détails qui laissent songeur, il en dit à la fois trop et trop peu : il esquisse et esquive... Lire la suite
15,20 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 26 août et le 2 septembre
En librairie

Résumé

La vocation du roman est de donner à penser. Prodigue en détails qui laissent songeur, il en dit à la fois trop et trop peu : il esquisse et esquive la pensée. Son langage consiste en idées esthétiques, non en concepts : suggestives, impossibles à circonscrire, comme ouvertes sur l'incertain. La fiction se méfie du discours de la vérité. Le XIXe siècle français représente de ce point de vue un tournant dans l'histoire du genre, le moment où se manifeste son essence : le romancier, bon gré mal gré, renonce à la pensée catégorique.
Alors que, dans un tourbillon d'idéologies en concurrence, s'édifie le monde nouveau de la société démocratique, le roman explore " le présent qui marche ", comme dit Balzac. II s'interroge sur la place de l'homme dans cette société mouvante, sur ses désirs et ses angoisses. Pour ce faire, il se renouvelle lui-même : apparaissent le roman intime, le roman historique, le roman réaliste. Face au discours spécialisé du savant, du psychologue, du sociologue, de l'historien (de Maine de Biran, de Tocqueville, de Michelet, par exemple), le romancier se pose en " docteur ès sciences sociales ", cherchant à saisir le réel dans sa complexité - et avouant sa perplexité.
Le roman donne à penser, mais ne prétend plus instruire. Tel est le paradoxe de la pensée romanesque : à la fois prolixe et sceptique.

Sommaire

    • Le texte médiéval
    • Un défi pour les études génétiques : les grands corpus
    • Le fatras, ou les péripéties du non-sens
    • Vers isoverbal et poésie allitérative chez Queneau
    • Le point de la désillusion
    • La construction de l'émotion chez le lecteur
    • Lecteur d'Etat
    • Ce que l'intrigue ajoute en temps

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/09/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-02-103031-0
  • EAN
    9782021030310
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    128 pages
  • Poids
    0.18 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,20 €