Les dossiers N° 161, Février 2005 (Broché)

La réussite en licence en un an, deux ans et trois ans

  • Documentation Française (La)

  • Paru le : 01/02/2005
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
15,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 27 juin et le 28 juin
ou
Votre note
65,1 % des étudiants qui se sont inscrits pour la première fois en licence en 1999 ont obtenu leur diplôme au bout de un an. Trois années après, les trois quarts de cette cohorte d'étudiants sont licenciés : deux ans ont été nécessaires à 9 % de ceux qui ne se sont pas réorientés en cours de licence et trois ans à 1,3 %. En revanche, la probabilité de réussite des étudiants qui ont changé de discipline ou d'établissement est très faible : seuls 0,7 % d'entre eux obtiennent leur diplôme en deux ans et 0,5 % en trois ans. La probabilité de réussite en un an varie selon les disciplines c'est en Droit (72,1 %), en STAPS (71,6 %) et en Sciences de la nature et de la vie (70,2 %) qu'elle est la plus élevée, en Sciences et structure de la matière la moins élevée (54,2 %). Le type de baccalauréat obtenu influe sur la réussite. Ainsi, parmi les bacheliers généraux, les lauréats d'un baccalauréat économique ont plus chances de réussite en un an (72,5 %) que les bacheliers littéraires (68,1 %) ou scientifiques (66,4 %). Mais ces résultats doivent être mis en regard avec les disciplines d'inscription. En effet, les bacheliers S sont davantage inscrits dans les disciplines scientifiques où la réussite est globalement plus faible. En revanche, dans chacune des disciplines, la réussite est plus élevée pour les bacheliers S, excepté en Sciences économiques et gestion où les bacheliers ES réussissent davantage. L'origine sociale des étudiants a, en revanche, une incidence modérée sur les résultats. La probabilité de réussite en un an des étudiants non réorientés est très contrastée entre les établissements ; elle s'échelonne entre 31,2 % et 85,7 %. Parmi les quatre-vingts établissements étudiés, trente ont une probabilité de réussite égale ou supérieure à 70 et seulement trois d'entre eux ont des résultats inférieurs à 50 %. Le calcul de la probabilité simulée permet de prendre en compte les effets de structure liés à la population étudiante de l'établissement. La valeur ajoutée, différence entre probabilité et probabilité simulée, varie entre les établissements de - 20 points à + 13 points.
    • La définition retenue
    • Les caractéristiques des étudiants entrants en licence
    • Les interruptions d'études
    • La réussite à la licence
    • Les probabilités individuelles de réussite en licence : une analyse toutes choses égales par ailleurs

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Les dossiers N° 161, Février 2005 est également présent dans les rayons

Pauline Girardot - Les dossiers N° 161, Février 2005 : La réussite en licence en un an, deux ans et trois ans.
Les dossiers N° 161, Février 2005 La...
15,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK