Y a-t-il du sacré dans la nature ?

Note moyenne 
Si nous admirons la nature et aimons y méditer, si nous en reconnaissons la dignité et appelons à défendre son intégrité, si nous préférons la... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 12 juin et le 20 juin
En librairie

Résumé

Si nous admirons la nature et aimons y méditer, si nous en reconnaissons la dignité et appelons à défendre son intégrité, si nous préférons la laisser faire plutôt que de chercher à nous y substituer, sacralisons-nous la nature ? Et cela nous place-t-il automatiquement dans une posture obscurantiste contraire au progrès scientifique et technique ? Ce volume regroupe les contributions des philosophes, théologiens, écologues et anthropologues réunis autour de ces questions en avril 2012, à la Sorbonne.
La critique de la tendance religieuse, si controversée, de l'écologie contemporaine, passe ici par l'examen des raisons qui pourraient nous pousser à faire place à la notion de sacré, même si elle est relative et mouvante. Prendre au sérieux la re-sacralisation de la nature, tout en en refusant les manifestations les plus excentriques, c'est chercher quel sens théologique, psychologique, phénoménologique, éthique et même politique on peut donner à notre ancrage terrestre.
Quand l'histoire naturelle et l'histoire humaine se rejoignent et se confondent, habiter la nature suppose de trouver le moyen de faire société avec elle tout en lui reconnaissant la liberté du sauvage, rétive à tout enfermement, même sous la forme de la sanctuarisation.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/01/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-85944-770-0
  • EAN
    9782859447700
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    182 pages
  • Poids
    0.346 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Bérengère Hurand, Docteur, ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, est professeur agrégé de philosophie dans l'académie de Paris. En participant au numéro 30 (2008) de la revue Labyrinthe, intitulé Ecologie = X, elle se découvre un grand intérêt pour la philosophie de l'environnement. Sa rencontre avec Catherine Larrère fut décisive dans l'orientation de ses recherches, qui l'ont conduite, notamment, à former les professeurs du secondaire dans le cadre du Plan académique de formation de Créteil.
Catherine Larrère est professeur émérite à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de philosophie morale et politique, elle s'intéresse aux questions éthiques et politiques liées à la crise environnementale et aux nouvelles technologies (protection de la nature, prévention des risques, développement des biotechnologies), et a contribué à introduire en France les grands thèmes de l'éthique environnementale d'expression anglaise.
Elle a publié notamment L'invention de l'économie au XVIIIe siècle. Du droit naturel à la physiocratie, Paris, PUF (Léviathan), 1992 ; Actualité de Montesquieu, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1999 ; Les philosophies de l'environnement, Paris, PUF (Philosophies), 1997 ; Du bon usage de la nature : Pour une philosophie de l'environnement, en collaboration avec Raphaël Larrère, Paris, Aubier, 1997 (réédition Paris, Flammarion [Champs], 2009).
Elle est membre du Comité scientifique de parcs nationaux de France, du Comité d'éthique Inra-Cirad, et du Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité. Elle est présidente de la Fondation de l'écologie politique.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €