Wolverine : L'intégrale - Album

1989

Note moyenne 
Mutant doté d'un précieux facteur autoguérisseur et de sens extrêmement aiguisés, Logan traverse une bonne partie du XXe siècle avant d'être utilisé... Lire la suite
35,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 28 novembre
En librairie

Résumé

Mutant doté d'un précieux facteur autoguérisseur et de sens extrêmement aiguisés, Logan traverse une bonne partie du XXe siècle avant d'être utilisé comme cobaye lors d'une expérience top secret menée par le gouvernement. Il en ressort avec un squelette recouvert d'un métal indestructible, l'adamantium, qui fait de lui un des êtres les plus dangereux de la planète. X-Man solitaire, il est le meilleur dans sa partie.
Au programme de ce deuxième volume de WOLVERINE : L'INTEGRALE, la suite et fin de la production de l'année 1989, soit les épisodes Wolverine 6 à 19 signés Chris Claremont, John Buscema, Peter David, Archie Goodwin et John Byrne.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/11/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8094-7924-9
  • EAN
    9782809479249
  • Format
    Album
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    320 pages
  • Poids
    1.138 Kg
  • Dimensions
    17,9 cm × 26,9 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

La réédition très attendue de la deuxième intégrale consacrée à Wolverine. Elle s'inscrit dans un programme de réédition de l'ensemble des volumes de la collection. Désormais en solo, Wolverine voyage jusqu'à Madripoor. Il y rencontre Joe Fixit (qui n'est autre que Hulk) et Dents-de-Sabre puis doit résoudre la mystérieuse affaire de la Pierre de Géhenne...

À propos des auteurs

Chris Claremont est connu pour être le scénariste qui a fait de la série des X.Men un énorme succès mondial. Au début, on fait appel à lui pour seconder Len Wein qui, trop pris par d'autres travaux, n'est pas en mesure d'assurer de façon continue l'écriture du titre que Marvel vient de relancer. D'abord co-scénariste, Claremont prend vite les choses en main et assume seul la rédaction des scripts et des dialogues.
Quelques années plus tard, et après l'arrivée au dessin de John Byrne, X-Men devient un titre incontournable, recordman des ventes sur le marché américain. Seize ans durant, Claremont reste le maître contesté de la série rebaptisée Uncanny X-M n, mais aussi de toutes les autres productions mutantes. Il est notamment à l'origine de New Mutants, Classic X-Men, Excalibur, Wolverine et X-Men, et réalise parallèlement nombre de mini-séries et numéros spéciaux.
En 1991, son divorce consumé avec Marvel laisse la voie libre à de jeunes auteurs qui fondent plus tard Image. Claremont commence alors à travailler pour DC Comics et Dark Horse. Il écrit également des romans de science-fiction. Mais les lecteurs ne le suivent pas. En 1997, il opère un profond revirement et revient chez Marvel. Très vite, on le retrouve sur Fantastic Four, mais aussi et surtout les titres qui ont fait sa renommée, Uncanny X-Men et X-Men.
Un retour de courte durée, cependant, puisque neuf mois plus tard, il est remplacé. Il reste néanmoins dans l'univers mutant. On lui confie, en effet, le scénario d'un nouveau titre, X-Treme X-Men, et d'autres productions X comme Mechanix et X-Treme X-Men : Savage Land. Claremont offre aussi ses services à DC Comics pour qui il écrit JLA : Scary Monsters et ne longue aventure de la JLA dans la série régulière homonyme, toujours en collaboration avec John Byrne.
Depuis, il a signé un contrat d'exclusivité avec la Maison des Idées et a travaillé sur Excalibur et Uncanny X-Men, avant de passer à New Excalibur, New Exiles et Genext. La carrière de John Boscema débute dans les années 50 alors qu'il travaille comme dessinateur publicitaire. En 1966, sollicité par Stan Lee, il entre chez Marvel. Il devient alors un des fers de lance de la Maison des Idées (il signe à l'époque le fameux How to Draw the Marvel Way) avec Jack Kirby et illustre quasiment toutes les séries Marvel, parmi lesquelles Sliver Surfer.
Avengers, Thor et ses titres favoris Conan The Barbarian et Savage Sword of Conan. Après un demi-siècle de bons et loyaux services, il prend sa retraite en 1996 mais dessine encore pour DC un épisode de Just Imagine écrit par Stan Lee. Il disparait en 2002 après un long combat contre le cancer. Peter David est devenu célèbre grâce à une aventure restée dans le coeur des inconditionnels de Spider-Man, Death of Jean DeWolf.
Une remarquable prestation qui lui vaut d'hériter du titre Hulk. En quelques mois, David donne un coup de fouet au Géant Vert et le propulse au sommet. Il restera sur la série plus de onze années consécutives. On lui doit de nombreuses autres productions Marvel et DC.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
35,00 €