Wallenberg, le Fondateur (1816-1886) - Créateur de banque, Homme politique, Réformateur de la Suède

Note moyenne 
G-B Nilsson - Wallenberg, le Fondateur (1816-1886) - Créateur de banque, Homme politique, Réformateur de la Suède.
Véritable homme de la Renaissance, le Suédois André Oscar Wallenberg (1816-1886) a traversé son siècle en s'illustrant dans les domaines les plus... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 28 janvier et le 3 février
En librairie

Résumé

Véritable homme de la Renaissance, le Suédois André Oscar Wallenberg (1816-1886) a traversé son siècle en s'illustrant dans les domaines les plus divers avec une énergie et une audace exceptionnelles. Tout jeune, ce fils d'évêque luthérien s'embarqua comme marin pour découvrir le Nouveau Monde. En tant qu'officier de marine, il joua un rôle politique et économique important auprès de la " jeune flotte " mais, en 1851, il abandonna les servitudes militaires pour se consacrer à la construction d'un système bancaire exemplaire. S'inspirant de l'exemple écossais, mais en l'améliorant, il parvint à doter son pays, jusqu'alors retardataire, du " meilleur système bancaire du monde ". Lui-même fonda en 1856 la première banque d'affaires moderne de Stockholm (Stockholms Enskilda Bank) et il put également, grâce à ses talents de journaliste et de politicien, faire évoluer de manière décisive la législation bancaire de son pays. Sur la scène internationale, il se battit avec une conviction sans faille pour l'adoption d'une monnaie universelle basée sur l'étalon-or. Sa propre banque, qui avait misé trop audacieusement sur le financement des chemins de fer, des forges et des scieries, connut une crise profonde en 1878-79 et Wallenberg lui-même, figure de proue du libéralisme en marche, se trouva marginalisé. Paradoxalement, cette crise fut néanmoins bénéfique pour ses successeurs, car la coopération entre la banque et l'industrie, imposée à l'origine par les circonstances, s'avéra particulièrement féconde à terme. En retraçant l'odyssée de ce personnage hors du commun, Göran B. Nilsson ne fait pas seulement œuvre de biographe, il nous livre aussi de nombreuses clés sur l'évolution de l'économie et des théories économiques au XIXe siècle, sur la percée industrielle et les processus de modernisation, en Suède et hors de Suède, sur les relations internationales de l'époque, tantôt cordiales et tantôt conflictuelles. Les liens entre la Suède et la France - le pays de prédilection d'A. O. Wallenberg - sont particulièrement mis en exergue.

Sommaire

    • Un marin qui va à terre
    • Construire un système bancaire
    • Un politicien controversé
    • Le meilleur système bancaire du monde ?
    • Un nom à défendre

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-87623-155-7
  • EAN
    9782876231559
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    562 pages
  • Poids
    1.02 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 24,0 cm × 3,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de G-B Nilsson

Göran B. Nilsson (né en 1934) a reçu sa formation d'historien à l'Université d'Uppsala, puis a enseigné en qualité de docent à l'Université de Stockholm de 1968 à 1975. Après une période au cours de laquelle il a pu se consacrer assez librement à l'écriture, il a été nommé en 1984 professeur à l'Institut de recherches thématiques de l'Université de Linköping, avec pour spécialité " Technique et changements sociaux ". L'œuvre scientifique de Göran B. Nilsson porte avant tout sur l'histoire moderne de la Suède ainsi que sur les problèmes méthodologiques et théoriques liés à cette discipline. Il est membre de l'Académie royale suédoise des Belles-Lettres, de l'Histoire et des Antiquités.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
26,00 €