Villégiatures à l'allemande - Les origines germaniques du tourisme vert, 1850-1950. (Broché)

Marc Cluet

Collectif

  • PU Rennes

  • Paru le : 03/12/2009
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Les pays germaniques, riches en massifs anciens et en préalpes diverses, ont vu se développer, dès les années 1840, des " stations climatiques de... > Lire la suite
22,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 20 décembre et le 23 décembre
ou
Votre note
Les pays germaniques, riches en massifs anciens et en préalpes diverses, ont vu se développer, dès les années 1840, des " stations climatiques de villégiature " qui attiraient une clientèle allemande et moyenne-bourgeoise, distincte de celle des stations thermales, aristocratique et internationale. La " touristification " de régions comme la Forêt Noire a suscité des critiques conservatrices, arguant des menaces pesant sur les terroirs. Les villégiateurs n'avaient pourtant pas le sentiment d'être des agents de la modernisation. Leur engouement pour des destinations " rustiques " comportait une dimension de protestation contre les villes où ils résidaient, contre l'évolution capitaliste et industrielle dont celles-ci paraissaient être le moteur. Le terme allemand pour ces villégiatures, au double sens du lieu et de la période du séjour, est Sommerfrische - qu'on pourrait rendre par la fraîcheur en été ". L'idée était celle du bol d'air frais, à engouler non seulement pour le confort en saison chaude, mais aussi pour la santé par anticipation sur le restant de l'année. La moyenne montagne avait ses vertus propres, faisant défaut aux altitudes, mais partagées éventuellement avec la mer. Le mal à combattre était la " neurasthénie " - qui aura sévi avec une virulence particulière dans les têtes et les corps germaniques. La combattre à grandes goulées d'air frais parut vite insuffisant; la Sommerfrische " classique " allait incorporer, à partir des années 1890, des programmes de santé, " naturistes " au sens large. Outre les aspects sociaux de la Sommerfrische, le présent volume analyse les formules touristiques qui lui servaient de repoussoir, tel l'excursionnisme petit-bourgeois ou le thermalisme mondain. Il explore, par ailleurs, le potentiel littéraire du phénomène. En effet, tout comme il existe un " roman du grand hôtel ", il existe une " nouvelle de la villégiature ". Les " villégiatures à l'allemande ", combinant préoccupations récréatives et hygiéniques, et ménageant une place centrale au " naturel ", font écho à des formules touristiques en vogue aujourd'hui, comme le " tourisme vert " ou les séjours de remise en forme.
  • " SOMMERFRISCHE " : UNE FORME PARTICULIERE DE TOURISME, SES PROLONGEMENTS, SES A-COTES
    • L'invention de la " Sommerfrische " : ancrage d'un phénomène socioculturel
    • La villégiature maritime ; les stations balnéaires allemandes et leurs visiteurs à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle
    • " Notre Harz est devenu bien cher " ; La " Sommerfrische " vue à travers les yeux de la bourgeoisie des villes hanséatiques de Brême et de Hambourg sous l'Empire allemand
    • L'excursionnisme ou Le dépassement des antagonismes en Allemagne de 1890 à 1919
  • JUIFS ET " SOMMERFRISCHE "
    • Kafka et l'inaccessible jardin ou La villégiature comme alternative utopique à la crise de la culture
    • L'image des juifs dans la correspondance de Theodor Fontane en villégiature
    • " Sommerfrische " et antisémitisme ; Le cas de Borkum et de Norderney (1870-1937)
    • Villégiature et/ou Asphalt à la lumière de Spazieren in Berlin de Franz Hessel
  • HISTOIRES DE " SOMMERFRISCHE "
    • La forêt, espace du repos physique et spirituel dans l'oeuvre d'Adalbert Stifter
    • Peter Altenberg : le poète de la " Sommerfrische " dans les environs de Vienne
    • Bertha von Suttner et ses séjours aux eaux à travers ses mémoires et ses romans autobiographiques
    • Kurt Tucholsky : Rheinsberg ou La partie de campagne comme voyage dans une réalité au-delà du réel
  • " L'ANTI-SOMMERFRISCHE "
    • Die Hoteltreppe (L'escalier d'hôtel) de Franz Werfel ; Encore une villégiature fatale dans une nouvelle autrichienne
    • Autriche années 50 : l'idylle démythifiée à travers le roman de Franz Innerhofer Schöne Tage
    • " Das uralte Lied von Sonne, Sommer, Süden ": La thérapie toscane de Robert Gernhardt ou La satire des " tedeschi " en villégiature au pays des oliviers
  • Date de parution : 03/12/2009
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Etudes anciennes
  • ISBN : 978-2-7535-0924-5
  • EAN : 9782753509245
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 388 pages
  • Poids : 0.71 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 24,0 cm × 2,2 cm

Biographie de Marc Cluet

Marc Cluet, qui a dirigé cet ouvrage, est professeur en Etudes germaniques à l'université de Strasbourg.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Villégiatures à l'allemande - Les origines germaniques du tourisme vert, 1850-1950. est également présent dans les rayons

Marc Cluet - Villégiatures à l'allemande - Les origines germaniques du tourisme vert, 1850-1950..
Villégiatures à l'allemande. Les origines germaniques du tourisme...
22,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK