Usages sociaux de la mémoire et de l'imaginaire en Brésil et en France

Note moyenne 
Les rapports qu'une société ou un groupe social entretient avec la mémoire et l'imaginaire sont sensiblement différents au Brésil et en France. L'une... Lire la suite
22,77 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Les rapports qu'une société ou un groupe social entretient avec la mémoire et l'imaginaire sont sensiblement différents au Brésil et en France. L'une des originalités de la société brésilienne est qu'elle met en question la pensée catégorielle et classificatoire qui présuppose une séparation rigide du passé et du présent, de la mémoire et de l'imaginaire, de la réalité et de la fiction. Ainsi, lorsque l'individu ou le groupe ne s'appréhende plus à partir d'une matrice culturelle exclusive, l'histoire des autres est susceptible de devenir une partie de sa propre histoire, c'est-à-dire une composante de soi. Cet ouvrage, qui représente les actes d'un colloque tenu à Lyon en 2000, s'ouvre par un texte de Jean Duvignaud et s'organise autour de quatre axes : la mémoire, l'imaginaire et la politique ; la mémoire, l'imaginaire et le religieux ; la mémoire, l'imaginaire et la création artistique ; les regards comparés enfin de l'imaginaire brésilien de la France et de l'imaginaire français du Brésil. Il a été préparé par le Centre de Recherches et d'Etudes Anthropologiques (CREA) de l'université Lumière-Lyon 2 et Pos-graduação em Sociologia da Universidade federal do Ceara (Fortaleza) dans le cadre d'un accord CAPES-COFECUB dirigé par Ismael Pordeus et François Laplantine.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/06/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7297-0675-5
  • EAN
    9782729706753
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    303 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 24,1 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés