Une sociologie de l'autodestruction - Addictions, auto-réclusion, errance, abandon de soi...

Note moyenne 
David Grange - Une sociologie de l'autodestruction - Addictions, auto-réclusion, errance, abandon de soi....
Clochards, anorexiques, toxicomanes... en un peu moins de deux décennies de nouveaux personnages ont colonisé notre paysage médiatique, et le territoire... Lire la suite
25,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 avril et le 6 avril

Résumé

Clochards, anorexiques, toxicomanes... en un peu moins de deux décennies de nouveaux personnages ont colonisé notre paysage médiatique, et le territoire de notre mal de vivre. Nous montrerons que leur singulier pouvoir de fascination vient de ce que la passion qui les rassemble, la passion de l'autodestruction, est aujourd'hui devenue le nouvel objet de la vieille pratique de l'exclusion, faisant d'eux l'exact équivalent pour notre temps de ce qu'avaient été le lépreux pour le Moyen-Age et le fou pour l'âge classique ; c'est-à-dire bien moins en fait la manifestation d'une terreur que celle d'une sourde tentation. En ces temps de performance, où il ne semble plus permis à quiconque de se dérober à l'action et à la responsabilité, il peut en effet quelquefois se trouver beaucoup de séduction, dans les idées d'absence, d'oubli... de rien.

Sommaire

  • RAISONS ET FACONS DE L'AUTODESTRUCTION
    • L'autodestruction telle qu'elle se parle
    • Le sentiment d'illégitimité ; un enjeu déterminant
  • LA RECEPTION INSTITUTIONNELLE DU FAIT D'AUTODESTRUCTION ET DE SON AUTEUR
    • Le rôle d'exclu
    • Le règne de la surveillance ; ou pourquoi celui qui s'adonne à l'autodestruction est aujourd'hui la cible des mécanismes de l'exclusion

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/05/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-11461-6
  • EAN
    9782296114616
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    282 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de David Grange

David Grange, né le 15 décembre 1974 à Valence, est docteur en sociologie. Chercheur associé au Laboratoire de Sociologie de Grenoble EMC2-LSG (Université Pierre Mendès - le France - Grenoble 2) ses travaux actuels s'orientent vers l'imaginaire du nihilisme et la problématique de l'autoenfermement.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK