Une histoire du nationalisme corse - Album

Note moyenne 
Lors des élections territoriales en 2015, l'assemblée corse assiste pour la première fois à la victoire d'une liste nationaliste qui réunit plusieurs... Lire la suite
24,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 9 mars et le 12 mars
En librairie

Résumé

Lors des élections territoriales en 2015, l'assemblée corse assiste pour la première fois à la victoire d'une liste nationaliste qui réunit plusieurs groupes autonomistes. Un coup de tonnerre qui ne relève en rien du hasard et qui réveille un sentiment profond d'identité corse qui s'est construit, souvent dans la violence, depuis bien longtemps. Sous le trait efficace de Benjamin Adès, la journaliste Hélène Constanty revient sur ces événements et raconte, sous forme d'un véritable documentaire, les principales étapes qui ont abouti à cette situation - dont l'assassinat du préfet Erignac en 1998 - sur fond de règlements de comptes et de dérives parfois mafieuses d'un mouvement incontrôlable et lui-même divisé, le FLNC.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/04/2021
  • Editeur
    Coédition La Revue Dessinée/Dargaud
  • ISBN
    978-2-205-07990-6
  • EAN
    9782205079906
  • Format
    Album
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    213 pages
  • Poids
    0.824 Kg
  • Dimensions
    19,5 cm × 26,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos des auteurs

Hélène Constanty est journaliste d'investigation pour Mediapart et autrice d'une dizaine de livres. Elle a publié plusieurs enquêtes dans La Revue Dessinée. Née à Marseille dans une famille d'origine corse, elle se passionne depuis toujours pour l'histoire de son île. Après deux livres d'enquête (Razzia sur la Corse et Corse, l'étreinte mafieuse) et un reportage pour France 2 consacré à l'actualité mouvementée de la Corse, elle a eu envie de remonter un peu dans le temps, pour raconter, en images, l'histoire récente du mouvement nationaliste.
Son récit nous plonge dans quarante années d'une aventure ardente et violente, depuis l'occupation de la cave d'Aléria en 1975 et la création du Front de libération nationale corse jusqu'à la prise de pouvoir des nationalistes par les urnes, après le dépôt des armes, en 2015. Benjamin Adès n'est pas né en Corse. Il n'a pas étudié les beaux-arts à l'Università di Corsica Pasquale Paoli. Le 6 février 1998, vers 21 heures, il n'était pas dans les environs d'Ajaccio (et il peut le prouver).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

24,50 €