Traversées, histoires et mythes de Djibouti (Broché)

  • Karthala

  • Paru le : 01/08/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Les textes réunis dans ce numéro ont fait l'objet de communications dans le cadre des "Journées scientifiques" de l'Université de Djibouti en février... > Lire la suite
19,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 20 octobre et le 24 octobre
ou
Votre note
Les textes réunis dans ce numéro ont fait l'objet de communications dans le cadre des "Journées scientifiques" de l'Université de Djibouti en février 2010. Ils ont été complétés par d'autres contributions centrées sur l'histoire de Djibouti et de la Corne de l'Afrique. Cette région est encore peu connue et beaucoup de zones d'ombre de son histoire subsistent. Tel est le cas du secteur bancaire dont les archives viennent seulement d'être ouvertes et qui fait ainsi l'objet de l'article de Colette Dubois.
La contribution de Simone Imbert-Vier part de documents inédits concernant la Côte française des Somalis pour retrouver des pièces illustrant les débuts de la ville de Djibouti. La réflexion d'Adawa Hassan Ali vient en complément, pour mettre en évidence comment les groupements humains vivant sur le territoire ont influé sur la carte de l'urbanisme et se sont amplifiés au fur et à mesure du développement économique de Djiboutiville.
Michel Tuchscherer invite à explorer ce qu'il considère comme le berceau de la consommation du café et aussi de la domestication du caféier. C'est là que croît à l'état naturel l'espèce coffea arabica, à l'origine de toutes les variétés de cette espèce cultivées aujourd'hui. Le café a été un vecteur essentiel dans l'intégration des pays riverains du sud de la mer Rouge et du Golfe d'Aden. La contribution de Sagal Mohamed Djama explore de son côté une pratique traditionnelle qui demeure essentielle dans la société moderne, à savoir le rôle et la fonction d'un chef traditionnel dans la représentation symbolique du monde des Somali-issa.
La seconde partie des textes étudie les interactions entre l'histoire et les mythes. Le premier exemple se rapporte au mythe de Caroweelo dans la culture somali. Abdirachid Mohamed Ismaël apporte des éléments d'ordre historique, anthropologique et linguistique qui permettent de sortir ce personnage de la fantasmagorie nébuleuse dans lequel il a été enfermé pendant des générations. Hibo Moumin, quant à elle, prend le versant opposé, celui du traitement littéraire de ce personnage, en partant des textes d'Abdourahman A Waberi, d'Ali Moussa Iye et enfin d'Omar Ali Youssouf.
L'article de Djama Saïd Ared qui clôt ce numéro s'étend sur la condition des femmes, telle qu'elle est rapportée dans la littérature djiboutienne d'expression française.
  • FONDS PRIVE ET HISTOIRE D'ENTREPRISE : LES PREMIERS PAS DE L'AGENCE DE LA BANQUE DE L'INDOCHINE A DJIBOUTI (1907-1914)
  • LES DEBUTS D'UNE VILLE COLONIALE, DJIBOUTI (1888-1892)
  • LE CAFE ENTRE L'ETHIOPIE, LA CORNE DE L'AFRIQUE ET LE YEMEN : HISTOIRE D'UNE MONDIALISATION AUTOUR DU CAFE
  • LES SOCIETES DJIBOUTIENNES EN SITUATION COLONIALE DE 1862 A 1946
  • L'UGASS ET SES ATTRIBUTS : ROLE ET FONCTION D'UN CHEF TRADITIONNEL DANS LA REPRESENTATION SYMBOLIQUE DU MONDE DES SOMALI-ISSA
  • CAROWEELO : AUX ORIGINES DU MYTHE
  • L'ECRITURE DU MYTHE DE L'OGRESSE DANS LA LITTERATURE DJIBOUTIENNE D'EXPRESSION FRANÇAISE : DE LA TRANSMISSION A L'INVERSION
  • LES MAUX ET LES FEMMES : REPRESENTATIONS COLLECTIVES ET LITTERATURE DJIBOUTIENNE D'EXPRESSION FRANÇAISE
  • Date de parution : 01/08/2011
  • Editeur : Karthala
  • ISBN : 978-2-8111-0527-3
  • EAN : 9782811105273
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 150 pages
  • Poids : 0.26 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 1,2 cm
Amina Saïd Chiré et Biringanine Ndagano - Traversées, histoires et mythes de Djibouti.
Traversées, histoires et mythes de Djibouti
19,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK