Travail en question - XVIIIe-XXe siècle

Note moyenne 
Nos sociétés modernes n'ont cessé de se questionner sur la place et le sens du travail. Cette très ancienne question est récemment encore réapparue... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

Nos sociétés modernes n'ont cessé de se questionner sur la place et le sens du travail. Cette très ancienne question est récemment encore réapparue dans le débat public : ce débat concerne la place du travail dans nos vies, le manque de travail pour les uns, la surcharge de travail pour les autres, les formes que revêt celui-ci, plus récemment la nature des transformations de la relation d'emploi et du rapport salarial.
Une mise à distance par l'histoire des faits et des idées peut permettre de décentrer notre regard du vécu immédiat pour resituer le débat sur le travail dans l'univers riche et complexe des possibles. Revisiter à ce sujet les auteurs classiques ou plus contemporains, analyser leurs interrogations relatives à l'action, au faire, à l'effort, à l'oeuvre et au travail, est une voie privilégiée pour interroger le devenir de nos sociétés.
C'est l'hypothèse que veut valider le présent ouvrage, recueil de contributions d'universitaires et de chercheurs spécialistes de l'histoire de la pensée et des faits économiques et sociaux. La première partie consacrée à l'invention du travail illustre divers aspects de la réalité du travail avant la révolution industrielle, puis réinterprète la pensée de Locke, de Rousseau et des physiocrates. La deuxième partie aborde le double problème de l'aliénation et de l'exploitation, au coeur des réflexions des philosophes et des économistes du XVIIIe et du XIXe siècle.
La troisième partie aborde plus largement la question sociale et en particulier les aspects du droit au repos et de l'organisation du marché du travail.

Sommaire

  • L'INVENTION DU TRAVAIL
    • Le travail avant le XVIIIe siècle : les prolégomènes d'une réflexion
    • Vers la conception du travail comme facteur de production et source de valeur
    • Prolongement
  • LE TRAVAIL, ENTRE LIBERATION, ALIENATION ET EXPLOITATION
    • Le travail, essence de l'homme
    • Subordination et exploitation dans la relation de travail
    • Prolongement
  • LA QUESTION SOCIALE : LE TRAVAIL SOURCE DE DROITS
    • Les réformateurs sociaux
    • Prolongement

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Christophe Lavialle

Christophe Lavialle est docteur en science économique, habilité à diriger des recherches, et maître de conférences à l'Université d'Orléans. Chercheur au Laboratoire d'économie d'Orléans (UMR 6221 du CNRS), il dirige la Fédération interrégionale de recherches en sciences du travail (FIRST) des Universités de Tours, Orléans et Poitiers, centre interrégional associé au CEREQ (Centres d'études et de recherches sur les qualifications).
Ses recherches portent sur l'histoire de la pensée économique contemporaine, les fondements méthodologiques du débat macroéconomique et ses implications sur les politiques publiques de l'emploi.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €