Toutes blessent, la dernière tue - Vulnerant omnes, ultima necat - Poche

Note moyenne 
Karine Giebel - Toutes blessent, la dernière tue - Vulnerant omnes, ultima necat.
Maman disait de moi que j'étais un ange. Un ange tombé du ciel. Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais... Tama est une esclave. Elle n'a... Lire la suite
9,40 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 4 mars
En librairie

Résumé

Maman disait de moi que j'étais un ange. Un ange tombé du ciel. Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais... Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin... Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux. Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique. Qui est-elle ? D'où vient-elle ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/11/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-266-29190-3
  • EAN
    9782266291903
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    785 pages
  • Poids
    0.395 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 3,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Karine Giebel

Karine Giebel a été deux fois lauréate du prix marseillais du Polar : en 2005 pour son premier roman Terminus Elicius (collection " Rail noir ", puis réédité chez Belfond en 2016) et en 2012 pour Juste une ombre (Fleuve Editions), également prix Polar francophone à Cognac. Les Morsures de l'ombre (Fleuve Editions, 2007), son troisième roman, a reçu le prix Intramuros, le prix SNCF du polar et le prix Derrière les murs.
Meurtres pour rédemption (Fleuve Editions, 2010) est considéré comme un chef-d'oeuvre du roman noir. Ses livres sont traduits dans plusieurs pays et, pour certains, en cours d'adaptation audiovisuelle. Chiens de sang (2008), Jusqu'à ce que la mort nous unisse (2009), Purgatoire des innocents (2013) et Satan était un ange (2014) ont paru chez Fleuve Editions. Tous ces livres sont repris chez Pocket.
En 2016, De force a paru chez Belfond (Pocket, 2017), suivi du recueil de nouvelles D'ombre et de silence (2017) et de Toutes blessent, la dernière tue (2018) chez le même éditeur.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Toutes blessent, la dernière tue - Vulnerant omnes, ultima necat est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,40 €