Théâtre - Tome 3, Le peintre ; Mademoiselle Piège ; Entrée libre ; Poison ; L'éphémère ; La bagarre ; Médor - Grand Format

Note moyenne 
Le Peintre (farce en un acte, 1922) , Mademoiselle Piège (fragment, 1922), Entrée libre (drame en sept tableaux, fragment, 1922), Poison (douze tableaux,... Lire la suite
21,70 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 octobre et le 24 octobre
En librairie

Résumé

Le Peintre (farce en un acte, 1922) , Mademoiselle Piège (fragment, 1922), Entrée libre (drame en sept tableaux, fragment, 1922), Poison (douze tableaux, fragments, 1922), L'Ephémère (fantasmagorie, 1929), autant d'oeuvres fixant pour le lecteur, malgré l'inachèvement de l'une ou de l'autre, l'aspect scintillant, cocasse, fantastique de l'écrivain surréaliste. Un dialogue vif et parfaitement poétique l'introduit dans un monde à part où déjà paraît le génie de l'absurde tel qu'on le découvrira plus tard avec Beckett et Ionesco.
Et peut-être ces fragments d'une éblouissante drôlerie sont-ils nécessaires pour comprendre tout à fait les deux textes qui suivent et ferment le présent volume : La Bagarre (comédie en trois actes) et Médor (comédie en trois tableaux) qui pourraient passer pour des drames bourgeois si dès le début le lecteur ne retrouvait, sous l'apparente familiarité des personnages et des situations, une causticité fondamentale, le goût du rêve, le glissement presque imperceptible vers l'incroyable.
La Bagarre et Médor font penser, par leur thème vaudevillesque, à Labiche et Feydeau qui seraient revus par un poète.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/1964
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-026572-2
  • EAN
    9782070265725
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    256 pages
  • Poids
    0.245 Kg
  • Dimensions
    11,8 cm × 18,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Le Peintre (farce en un acte, 1922) , Mademoiselle Piège (fragment, 1922), Entrée libre (drame en sept tableaux, fragment, 1922), Poison (douze tableaux, fragments, 1922), L'Ephémère (fantasmagorie, 1929), autant d'oeuvres fixant pour le lecteur, malgré l'inachèvement de l'une ou de l'autre, l'aspect scintillant, cocasse, fantastique de l'écrivain surréaliste. Un dialogue vif et parfaitement poétique l'introduit dans un monde à part où déjà paraît le génie de l'absurde tel qu'on le découvrira plus tard avec Beckett et Ionesco.
Et peut-être ces fragments d'une éblouissante drôlerie sont-ils nécessaires pour comprendre tout à fait les deux textes qui suivent et ferment le présent volume : La Bagarre (comédie en trois actes) et Médor (comédie en trois tableaux) qui pourraient passer pour des drames bourgeois si dès le début le lecteur ne retrouvait, sous l'apparente familiarité des personnages et des situations, une causticité fondamentale, le goût du rêve, le glissement presque imperceptible vers l'incroyable.
La Bagarre et Médor font penser, par leur thème vaudevillesque, à Labiche et Feydeau qui seraient revus par un poète.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,70 €