Songes et songeurs (XIIIe-XVIIIe siècle) (Broché)

  • Presses Université Laval

  • Paru le : 01/04/2003
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
" Me devrais-je inquiéter d'un songe ? " Face au prestige du rêve, de Novalis à Freud, le songe d'avant la Révolution est-il voué aux vieilles unes... > Lire la suite
24,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
" Me devrais-je inquiéter d'un songe ? " Face au prestige du rêve, de Novalis à Freud, le songe d'avant la Révolution est-il voué aux vieilles unes du stéréotype ? Explorer les songes d'Ancien Régime, du XIIIe au XVIIIe siècle, suppose de neutraliser la distinction hasardeuse du vrai et du feint, pour considérer conjointement les fictions et les doctrines. Au croisement de l'histoire de la pensée et de l'histoire des formes, le songe constitue le lieu inquiet où interroger l'empire des autorités et la puissance des fables. De l'allégorie médiévale aux prodromes de la subjectivité moderne, en passant par les réinventions intellectuelles et plastiques des XVIe et XVIle siècles, l'histoire du songe et de ses songeurs ne dessinerait-elle pas une interrogation incessante sur les relations de la pensée à l'invention, et du fantasme à la forme ? Telle est la question que soulèvent les études rassemblées dans ce volume.
Nathalie Dauvois est professeur de littérature française du XVIe siècle à l'Université de Toulouse II - Le Mirail. Jean-Philippe Grosperrin est maître de conférences en littérature française des XVIIe et XVIIIe siècles à l'Université de Toulouse II - Le Mirail.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Nathalie Dauvois et Jean-Philippe Grosperrin - Songes et songeurs (XIIIe-XVIIIe siècle).
Songes et songeurs (XIIIe-XVIIIe siècle)
24,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK