Salons - Poche

Note moyenne 
De 1759 à 1781, Diderot le philosophe, l'homme de lettres, a joué au critique d'art en donnant neuf Salons pour une revue littéraire. Il s'agissait... Lire la suite
10,20 € Neuf
  • Poche
    • Salons
      Paru le : 10/04/2008
      En stock
      10,20 €
  • Ebook
    • Salons
      ePub
      Paru le : 01/03/2017
      Téléchargement immédiat
      9,99 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 26 octobre
En librairie

Résumé

De 1759 à 1781, Diderot le philosophe, l'homme de lettres, a joué au critique d'art en donnant neuf Salons pour une revue littéraire. Il s'agissait alors de proposer aux abonnés, absents de Paris, un équivalent littéraire des œuvres qu'ils ne verraient pas : le lecteur, aujourd'hui encore, appréciera ces textes sans avoir les tableaux ou les sculptures sous les yeux. Le Salon selon Diderot n'est pas seulement de la critique d'art : il contient des dialogues, des rêveries, des théories, de la philosophie. Il oscille entre le roman et l'essai, entre le conte et la critique. Il ne s'agit pas de constituer une esthétique conceptuelle, mais d'arpenter l'espace d'une interrogation : chaque Salon est l'occasion d'un nouvel essai de réflexion, où le devoir d'abstraction philosophique ne fait jamais l'économie du foisonnement du réel. Peut-être Diderot ne sait-il pas expliquer un art qui soit totalement étranger à toute narration. Peu importe : il sait en parler comme nul autre.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/04/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-031385-3
  • EAN
    9782070313853
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    608 pages
  • Poids
    0.295 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

De 1759 à 1781, Diderot le philosophe, l'homme de lettres, a joué au critique d'art en donnant neuf Salons pour une revue littéraire. Chaque Salon est l'occasion d'un nouvel essai de réflexion, où le devoir d'abstraction philosophique ne fait jamais l'économie du foisonnement du réel.

À propos des auteurs

Denis Diderot (1713-1784), fils d'un coutelier de Langres, est resté toute sa vie fidèle à la devise : "Plutôt s'user que se rouiller." Il s'est dépensé sans compter dans l'entreprise collective de l'Encyclopédie qui rallie tout le parti philosophe, il a brillé dans la conversation, dans sa correspondance et composé discrètement une ouvre où le radicalisme matérialiste s'approfondit dans l'expérimentation formelle.
L'auteur du Rêve de d'Alembert et du Neveu de Rameau s'est progressivement affirmé depuis un siècle comme l'un des esprits les plus originaux et les plus novateurs de son temps.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,20 €