Saint-John Perse - Les rivages de l'exil

Note moyenne 
Joëlle Gardes - Saint-John Perse - Les rivages de l'exil.
1887, Pointe-à-Pitre, 1975, presqu'île de Giens. Entre ces deux dates, entre ces deux lieux maritimes et battus par les vents, se déroule l'existence... Lire la suite
27,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 5 mars et le 10 mars
En librairie

Résumé

1887, Pointe-à-Pitre, 1975, presqu'île de Giens. Entre ces deux dates, entre ces deux lieux maritimes et battus par les vents, se déroule l'existence d'un homme double, Alexis Léger, aux commandes de la diplomatie française dans les heures sombres qui précèdent la Seconde Guerre mondiale, et Saint-John Perse, poète honoré en 1960 du prix Nobel. L'un comme l'autre sont marqués du signe de l'exil : le secrétaire général du Quai d'Orsay se réfugie aux Etats-Unis, le poète se souvient de l'île natale d'où il fut arraché enfant.
Mais, de l'un à l'autre, le chemin des détours et des mystères séduit comme un roman. A l'autobiographie qui ouvre le volume de " La Pléiade " et qui dresse la statue du Poète, cette biographie oppose une figure plus humaine, y compris dans ses faiblesses. Dans les plus cruelles épreuves, c'est contre la tentation de la tristesse que s'écrit une poésie de la célébration du monde et de l'humain qui témoigne avant tout de la grandeur du langage poétique.

Sommaire

    • L'enchantement d'une enfance aux îles
    • Une adolescence paloise
    • Les années bordelaises
    • L'entrée en poésie
    • Paris et l'entrée dans la carrière
    • La Chine
    • L'entrée en scène de Saint-John Perse
    • Les années Briand
    • La fin des illusions
    • Vers la guerre
    • Le début de l'exil
    • Le retour de Saint-John Perse
    • L'acceptation de l'exil
    • L'apparition des grandes forces
    • Les derniers feux du diplomate
    • Vents ou l'épopée de la connaissance humaine
    • La lente rédaction d'Amers
    • A la conquête des honneurs littéraires
    • L'installation dans le Sud
    • Le prix Nobel
    • Honneur à Saint-John Perse
    • Oiseaux
    • La " Pléiade " et les dernières années

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Joëlle Gardes

Joëlle Gardes, ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres, universitaire et écrivain, a dirigé pendant dix ans la Fondation Saint John Perse et a pu ainsi pénétrer dans l'univers du poète. Elle a édité certaines de ses correspondances, avec Jean Paulhan, Roger Caillois et Jean Billard, et lui a consacré, seule ou en collaboration, plusieurs ouvrages. Elle a en particulier dirigé le commentaire critique de son œuvre poétique, Saint-John Perse sans masque, aux éditions de La licorne.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
27,00 €