Sa majesté des mouches - Poche

Note moyenne 
35 notes -  Donner un avis
William Golding - .
Une bande de garçons de six à douze ans se trouve jetée par un naufrage sur une île déserte montagneuse, où poussent des arbres tropicaux et gîtent... Lire la suite
8,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 8 juin et le 17 juin
En librairie

Résumé

Une bande de garçons de six à douze ans se trouve jetée par un naufrage sur une île déserte montagneuse, où poussent des arbres tropicaux et gîtent des animaux sauvages. L'aventure apparaît d'abord aux enfants comme de merveilleuses vacances. On peut se nourrir de fruits, se baigner, jouer à Robinson. Mais il faut s'organiser. suivant les meilleures traditions des collèges anglais, on élit un chef.
C'est Ralph, qui s'entoure de Porcinet, " l'intellectuel " un peu ridicule, et de Simon. Mais bientôt, un rival de Ralph se porte à la tête d'une bande rivale et la bagarre entre les deux bandes devient rapidement si grave que Simon et Porcinet sont tués. Ralph échappe de justesse, sauvé par l'arrivée des adultes. Ce roman remarquable a un sens allégorique qu'il n'est pas difficile de comprendre : c'est l'aventure des sociétés humaines qui est tragiquement mise en scène par les enfants.
Mais l'œuvre vaut avant tout par la description de leur comportement et par l'atmosphère de joie, de mystère et d'effroi qui la baigne.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/03/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-037480-7
  • EAN
    9782070374809
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    246 pages
  • Poids
    0.155 Kg
  • Dimensions
    10,4 cm × 17,4 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

William Golding

Biographie de William Golding

William Golding est né à St Columb Minor, en Cornouailles, en 1911. Il a fait ses études à Marlborough Grammar School, puis à Oxford (Bresenose College). Après quelque temps passé à l'ombre du théâtre, il a consacré une année à des œuvres sociales, à Londres. Il est marié et père de deux enfants. En 1940, l'année de son mariage, il s'engagea dans la Royal Navy et, durant cinq ans, il navigua sur des croiseurs, des destroyers, des dragueurs de mines et, finalement, participa aux opérations de débarquement en France.
Démobilisé en 1945, il obtint un poste de professeur à Salisbury. Toute sa vie, William Golding s'est livré à sa passion d'écrire, surtout des vers, mais, jusqu'à la fin de la guerre, il considérait cette occupation comme un simple dérivatif et ne jugeait pas utile de publier ses œuvres. Ses observations sur la nature humaine l'ont amené à conclure qu'il nous faut mieux connaître ses composantes - ses éléments de base - si nous ne voulons pas voir condamnées à l'échec toutes les tentatives d'organisation sociale et internationale.
C'est pourquoi, depuis huit ans, il étudie ces éléments de base à l'état où ils se révèlent sans artifice : dans les jeux des enfants. Il constate que la responsabilité du désordre dont souffre le monde actuellement n'incombe ni à une classe, ni à une nation, ni à un système : ce désordre n'est que la reproduction - sur une plus grande échelle - des réactions enfantines quand on laisse à celles-ci pleine liberté de s'exprimer, dans les jeux par exemple.
Le salut de l'humanité réside en chacun de nous, non pas dans un système, une croyance, ou à l'intérieur d'une frontière donnée. L'ennemi n'est pas au-dehors, mais en dedans. Après Sa Majesté des Mouches (son premier roman), William Golding a publié The Inheritors, un autre roman où il a tenté de démontrer la faillite du rationalisme et la futilité de la tendance qui consiste à expliquer la vie par une évolution biologique du Mal au Bien sur le plan social.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,50 €