Qualification ou compétences. En finir avec la notion d'emplois non qualifiés

Note moyenne 
Paul Santelmann - .
La notion de non-qualification s'est étendue à plus de cinq millions d'emplois d'ouvriers ou d'employés (vendeurs, assistantes maternelles, maçons,... Lire la suite
26,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La notion de non-qualification s'est étendue à plus de cinq millions d'emplois d'ouvriers ou d'employés (vendeurs, assistantes maternelles, maçons, agents de sécurité, employés de l'hôtellerie et des cafés restaurants, agents de service hospitaliers, concierges, etc.). Or une telle définition suggère que ces emplois ne nécessitent ni connaissances ni compétences. Des pans entiers de l'activité économique, et les salariés qui y travaillent, sont ainsi dévalorisés. La dénonciation des mauvaises conditions de travail, du temps partiel contraint, des bas salaires ou des emplois précaires a fini par occulter l'essentiel : la complexification et l'enrichissement du contenu de ces emplois qui requièrent de plus en plus de compétences et de professionnalisme. Nous ne pourrons plus entretenir longtemps ce paradoxe qui consiste à déprécier la plupart des activités qui déterminent la qualité de la vie quotidienne. Le chômage de masse a masqué les transformations du travail, de tout le travail, sans que la mesure de ce bouleversement en termes de reconnaissance des compétences et d'effort de formation ne soit prise en compte. La vieille notion de " non-qualification " est un obstacle à cette prise de conscience : il n'y aura pas d'économie socialement efficace sans reconnaissance des compétences et des connaissances mobilisées dans les emplois, tous les emplois ! Partant d'un état des lieux complet de la situation pour finir sur les défis de la professionnalisation et les " non-qualifiés compétents ", cet ouvrage livre des pistes de réflexion et d'action pour en finir avec certaines idées reçues.

Sommaire

  • LA NON-QUALIFICATION, UN ETAT DES LIEUX INCERTAIN
    • Cinq millions d'emplois non qualifiés ? La population non qualifiée, une comptabilisation et une caractérisation difficiles
    • Des interrogations
  • DIVISION ET DEPRECIATION DU TRAVAIL
    • La dévalorisation du travail manuel
    • Catégorisation, fragmentation et classification des salariés
    • Le malthusianisme en matière d'éducation et de formation
  • SYSTEME D'EMPLOI ET MUTATIONS DU TRAVAIL
    • La dévalorisation du travail manuel
    • Catégorisation, fragmentation et classification des salariés
    • Le malthusianisme en matière d'éducation et de formation
  • SYSTEMES D'EMPLOI ET MUTATIONS DU TRAVAIL
    • Marchés du travail et emplois non qualifiés
    • Les transformations des systèmes d'emploi
    • Le travail prescrit en déconstruction
  • DES NON-QUALIFIES COMPETENTS ? LES DEFIS DE LA PROFESSIONNALISATION
    • Emergence et identification des compétences de base
    • Les axes de professionnalisation
    • Refonder les ingénieries de formation

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Paul Santelmann

Paul Santelmann est responsable de la prospective dans un organisme public de formation professionnelle. Spécialiste des questions de formation continue, il a publié de nombreux articles sur cette question et un ouvrage " La formation professionnelle, nouveau droit de l'homme ? " en collection de poche - Le Monde-Folio Actuel - 2001. Il est également chargé d'enseignement à Paris I-Sorbonne et Paris X-Nanterre.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK