Qu'est-ce que résister ? - Usages et enjeux d'une catégorie d'analyse sociologique

Note moyenne 
Freinage, refus d'obtempérer, conflits manifestes ou masqués, la permanence et le renouvellement des formes contestataires dans le monde du travail... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 11 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

Freinage, refus d'obtempérer, conflits manifestes ou masqués, la permanence et le renouvellement des formes contestataires dans le monde du travail sont des faits attestés comme en témoigne le développement récent des travaux sur le sujet. Les désigner tout comme les définir ne va cependant pas de soi. Pourquoi mobiliser le terme de résistance pour rendre compte des pratiques observées ? Qu'apporte-il à l'analyse et à la compréhension des réalités sociales ? Cet ouvrage collectif propose des pistes de réflexion sur les usages et les enjeux de cette catégorie d'analyse.
Dans les contributions ici rassemblées, son extrême plasticité sert à identifier des modalités plurielles d'action des sujets soumis à des rapports de domination. Elle peut ainsi nommer des pratiques d'affrontement ou de détournement, traditionnelles ou inattendues, individuelles ou collectives. Mais c'est également sa portée scientifique et politique qui est mise à l'épreuve. Bien souvent convoquée pour donner à voir une opposition invisibilisée et remettre en cause des théories hégémoniques, la catégorie de résistance permet aussi d'analyser de façon riche et plurielle la relation toujours renouvelée entre individu et ordre social, entre action et structure nous invitant à questionner la manière dont cette catégorie travaille à son tour le sociologue qui se l'approprie.

Sommaire

  • RENDRE VISIBLE DES CONDUITES INVISIBILISEES
    • Travail précaire, précaires et résistances
    • Entre élaboration et transmission (en situation de travail)
    • Les marchés de Roubaix : la résistance des commerçants
  • UN USAGE EXCESSIF ?
    • Résistance ou écrasement
    • Les résistances «d’en haut»
  • POUR UN USAGE RESTRICTIF, CIRCONSCRIRE LES RESISTANCES
    • La résistance en pratique
    • Les résistances au travail : il est temps de sortir de l’imprécision
    • La résistance au prisme de la sociologie des rapports sociaux : les enjeux du passage au collectif

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/11/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0781-3
  • EAN
    9782757407813
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    167 pages
  • Poids
    0.283 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Freinage, refus d'obtempérer, conflits manifestes ou masqués, la permanence et le renouvellement des formes contestataires dans le monde du travail est un fait attesté comme en témoigne le développement récent des travaux sur le sujet. Les désigner tout comme les définir ne va cependant pas de soi. Pourquoi mobiliser le terme de résistance pour...

À propos des auteurs

José-Angel Calderón, maître de conférences en sociologie à l'Université de Lille 1 et membre du Clersé. Ses centres d'intérêt portent sur le travail et ses mutations, la sociologie des classes populaires, l'analyse des résistances et les processus de subjectivation politique. Valérie Cohen, maîtresse de conférences à l'Université de Lille 1, ses travaux de recherche portent sur les transformations de la société salariale, l'action collective des chômeur les modes d'organisation et de résistance des classes populaires.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,00 €