Puissances émergentes et multilatéralisme - Le cas de l'Afrique du Sud (1999-2008); Analyse des stratégies d'une puissance émergente

Note moyenne 
Folashadé A. Soule-Kohndou - Puissances émergentes et multilatéralisme - Le cas de l'Afrique du Sud (1999-2008); Analyse des stratégies d'une puissance émergente.
L'auteur a choisi un thème de recherches puissamment inscrit dans l'avenir de notre discipline. La rencontre entre les puissances émergentes et le multilatéralisme... Lire la suite
17,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 octobre et le 26 octobre
En librairie

Résumé

L'auteur a choisi un thème de recherches puissamment inscrit dans l'avenir de notre discipline. La rencontre entre les puissances émergentes et le multilatéralisme constitue l'une des perspectives les plus riches de notre système post-bipolaire. D'abord, parce qu'elle permet de bâtir de façon crédible la diplomatie d'inclusion dont un système international mondialisé a le plus grand besoin. Ensuite, parce que les nouvelles puissances moyennes constituent la base idéale d'une telle construction : trop petites pour agir seules, trop grandes pour s'effacer, trop récentes pour être compromises dans les échecs passés du système onusien, déjà trop enracinées dans l'histoire pour être contournées, elles cèdent mécaniquement au tropisme onusien et cherchent à en être le chevalier servant. La recherche accomplie par Folashadé A. Soulé-Kohndou a l'intelligence de l'intuition et de la lucidité. Par la première, elle nous livre une analyse brillante des raisons qui ont conduit Pretoria vers le multilatéralisme, de son repositionnement africain à sa stratégie régionale et sa conviction que l'ONU lui apportera une surpuissance. Grâce à la seconde, elle nous apprend la prudence : en se rapprochant ainsi des Grands, l'Afrique du Sud s'éloigne des faibles, jusqu'à susciter leur méfiance et perdre ainsi sa représentativité.

Sommaire

  • LA PRIORITE AFRICAINE DANS LA POLITIQUE ETRANGERE DE L'AFRIQUE DU SUD (1999-2002): L'USAGE DU MULTILATERALISME INSTITUTIONNALISE COMME OUTIL POUR UN MEILLEUR ANCRAGE AFRICAIN
    • Renaissance "africaine" ou "sud-africaine"?
    • Les initiatives catalysées du NEPAD et la restructuration de l'OUAD en UA
  • L'INSTRUMENTALISATION DU MULTILATERALISME AU PROFIT DE LA PUISSANCE MOYENNE (2003-2008): UN FACTEUR MULTIPLICATEUR DE PUISSANCE A L'ECHELLE MULTILATERALE GLOBALE
    • Le "Grand Frère" sud-africain au sein de la SADC: l'intégration régionale au profit de la puissance régionale
    • Une stratégie de puissance moyenne facilitatrice à l'OMC
    • Un agenda réformiste aux Nations Unies: à la poursuite de droits et statut supplémentaires
  • UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT LIMITE: L'ACTION MULTILATERALE COMME FACTEUR PREJUDICIABLE AU NIVEAU REGIONAL AFRICAIN
    • Le dilemme de la puissance moyenne du sud: des orientations multilatérales contradictoires
    • Une puissance non fongible au niveau régional africain

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/05/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-11964-2
  • EAN
    9782296119642
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    176 pages
  • Poids
    0.225 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Folashadé A. Soule-Kohndou

Titulaire du Master Recherche en Relations Internationales option Science Politique de l'Institut d'Études Politiques (Sciences Po) de Paris, Folashadé A. Soulé-Kohndou est actuellement doctorante dans la même école. Ses recherches portent sur l'étude des coopérations multilatérales entre puissances émergentes dans la gouvernance globale.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
17,00 €