Peut-on écrire la danse ? - La danse a-t-elle une mémoire ? - Poche

Note moyenne 
Une oeuvre dansée ou un mouvement se voient souvent qualifiés de "très écrits". Pourtant, la question est désormais bien balisée : pour clarifier... Lire la suite
8,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 18 octobre
En librairie

Résumé

Une oeuvre dansée ou un mouvement se voient souvent qualifiés de "très écrits". Pourtant, la question est désormais bien balisée : pour clarifier d'emblée, la danse n'étant pas une langue, elle ne peut être écrite, en revanche, elle se note, ce qui n'est pas du tout pareil. Noter suppose un système graphique qui traduit l'apparence et non la nature de la danse, et il en existe plusieurs et depuis longtemps.
Mais l'usage permanent des termes "écriture" ou "vocabulaire" pour un art qui n'en a pas besoin témoigne d'une obsession qui n'est pas sans conséquence, en particulier en matière de mémoire et de culture.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/07/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-35988-220-9
  • EAN
    9782359882209
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    77 pages
  • Poids
    0.126 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 17,5 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Verrièle

Philippe Verrièle, journaliste, rejoint en 1989 l'équipe des Saisons de la danse et devient critique de danse. Il a publié plusieurs ouvrages, dont, Où va la danse ? , avec Amélie Grand, La Muse de mauvaise réputation et Danser la peinture, pour une contre-histoire dansée de l'art, avec le photographe Laurent Paillier, qui a remporté le "Prix du meilleur livre de danse de l'année de l'Association des critiques 2016".

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,00 €