Ouverture de Stratonice (conducteur A4) - comédie héroïque en un acte

Note moyenne 
Etienne-Nicolas Méhul et François Bernard - Ouverture de Stratonice (conducteur A4) - comédie héroïque en un acte.
Dans le Paris de 1792, une révolution esthétique accompagne les bouleversements politiques. Les artistes affichent une volonté délibérée, parfois... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 10 mars et le 13 mars
En librairie

Résumé

Dans le Paris de 1792, une révolution esthétique accompagne les bouleversements politiques. Les artistes affichent une volonté délibérée, parfois opportuniste, de tourner le dos aux raffinements mélodiques et à la délicatesse de goût, trop marqués "Ancien Régime" , pour une musique fondée sur un idéal romain de chasteté et de virilité. Nul n'en parle mieux que Charles Rosen, dans son Style classique, à propos de la révolution de Gluck, antérieure de 20 ans : "Ses meilleures oeuvres ont souvent un air sévère qui rappelle l'espace compartimenté et les couleurs métalliques de David, ou encore les formes purement géométriques de Ledoux, phénomènes tous chargés d'une signification éthique aussi bien qu'esthétique" .
On ne saurait mieux définir le néo-classicisme à la mode dans la France du dernier tiers du xviiie siècle. Peu d'ouvrages de Méhul méritent cet éloge (un peu ambigu) autant que sa Stratonice, et particulièrement son ouverture. François Bernard

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/2016
  • Editeur
  • ISBN
    979-0-2318-0544-4
  • EAN
    9790231805444
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    21 pages
  • Poids
    0.08 Kg
  • Dimensions
    21,0 cm × 29,7 cm × 0,5 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €