Ordonner et partager la ville (XVIIe-XVIIIe siècle) (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 23/06/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
L'ordre urbain n'est pas une donnée en soi et un absolu, mais une construction permanente. Celle-ci fait appel aux forces de police, aux institutions,... > Lire la suite
18,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 22 décembre et le 28 décembre
ou
Votre note
L'ordre urbain n'est pas une donnée en soi et un absolu, mais une construction permanente. Celle-ci fait appel aux forces de police, aux institutions, mais aussi à un ensemble de pratiques et de compromis incessants qui fondent un vivre ensemble, contesté et retissé au quotidien en croisant logiques spatiales, rapports sociaux et relations institutionnelles. C'est à cette construction quotidienne de la ville que se consacre ce livre, fruit de deux journées d'étude organisées à Paris et à Orléans.
Il se propose de relire la ville comme un espace et une société mis en ordre et partagés, en amont de l'intervention policière ou plus largement du contrôle institutionnel. Pour ce faire, les chercheurs rassemblés ici interrogent trois thèmes. D'une part, le livre décrit la perception de la ville que peuvent porter différents acteurs même de l'ordre urbain que sont le seigneur médiéval, le commissaire de police et l'inspecteur de la Librairie au XVIIIe siècle, l'ingénieur du XIXe siècle.
Ils tracent tous à leur manière un discours pratique sur l'ordre. D'autre part, la religion, dimension omniprésente de la ville de l'époque moderne, est interrogée dans son rapport à l'espace, à la société et aux institutions urbaines, dressant une image de la sécularisation de la ville moderne. Enfin, le livre croise partages sociaux urbains et débats idéologiques nationaux, afin de voir comment la ville se reconstitue en une nouvelle donne où la politique remplace progressivement la religion, face à la Révolution, aux mutations du me siècle ou à la construction d'un ordre colonial.
Une image différente de la ville ressort de tous ces éléments, faite d'une invention quotidienne du partage et qui mêle politique et religion, espace et société, normes et pratiques.
  • ECRIRE L'ORDRE URBAIN
    • L'écrit dans la tourmente : révoltes seigneuriales et ordre comtal en Anjou d'après le témoignage de moines bénédictins du XIIe siècle
    • L'ordre public est-il l'objet de la police dans le Traité de Delamare ?
    • L'inspecteur d'Hémery organise ses fiches : les instruments de la police du livre à Paris dans la seconde moitié du XVIIIe siècle
  • ORDRE RELIGIEUX ET PARTAGE DE LA VILLE
    • Les chanoines et la place de Metz, 1753 : pouvoir urbain et paysages sociaux
    • Déjouer l'ordre public et créer un ordre urbain : la convivance à Marseille au XVIIIe siècle
    • La construction d'un ordre en marche : les processions à Orléans (XVIIe - XVIIIE siècles)
  • DESORDRE NATIONAL, ORDRES POLITIQUES ET PARTAGES SOCIAUX EN VILLE
    • Orléans, la petite république des girouettes, ou lorsque les élites sèment le trouble en ville
    • Versailles, ville d'ordre au XIXe siècle ?
    • Considérations sur la police aux colonies
  • Date de parution : 23/06/2011
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-1392-1
  • EAN : 9782753513921
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 222 pages
  • Poids : 0.37 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 1,7 cm
Pierre Serna est professeur d'histoire moderne à l'université Paris I-Panthéon Sorbonne et directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française. Gaël Rideau est maître de conférences d'Histoire moderne à l'université d'Orléans et membre du Savours.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Gaël Rideau et Pierre Serna - Ordonner et partager la ville (XVIIe-XVIIIe siècle).
Ordonner et partager la ville (XVIIe-XVIIIe siècle)
18,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK