Omar. La construction d'un coupable précédé de Jusqu'à la vérité

Note moyenne 
Jean-Marie Rouart - .
Comment une erreur judiciaire est-elle encore possible aujourd'hui en France ? Ce qui a frappé l'opinion dans l'affaire Omar Raddad, ce sont bien sûr... Lire la suite
15,24 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Comment une erreur judiciaire est-elle encore possible aujourd'hui en France ? Ce qui a frappé l'opinion dans l'affaire Omar Raddad, ce sont bien sûr les fautes multiples de l'enquête : l'incuriosité des gendarmes et des juges d'instruction, les mystérieuses disparitions de pièces à conviction, les témoins occultés par les enquêteurs. Plus troublante encore est l'étonnante cécité des juges au cours du procès, puis la surdité inébranlable de la Chancellerie face au vaste mouvement d'opinion en faveur d'un homme victime d'une injustice. Aucun garde des Sceaux n'a tenté d'y voir clair. Pourquoi les intellectuels de gauche quelques individualités mises à part - ont-ils été absents d'un combat qui aurait dû à l'évidence les mobiliser ? Jean-Marie Rouart, qui a écrit ce livre en 1994, au lendemain du procès, tente aujourd'hui de comprendre avec le recul pourquoi, en dépit des manifestations, des protestations, de la pétition d'écrivains prestigieux qu'il a organisée, on tarde tant à rouvrir le dossier d'un procès exemplaire dans l'iniquité. À la veille de la décision de révision de la Cour de cassation, il s'interroge sur les raisons qu'a la Justice d'être si peu pressée de faire la lumière sur une affaire pourtant emblématique.

Sommaire

    • La journée ordinaire d'un Marocain ordinaire
    • La fête de l'Aïd-el-Kébir
    • Une veuve riche et secrète
    • Les gendarmes s'affairent
    • Ça ne tient pas debout
    • Vagues de fond
    • Me Leclerc induit le grand non-dit : le racisme
    • Le scénario des gendarmes
    • Omar face aux incertitudes des experts
    • Les certitudes convergentes des enquêteurs, des magistrats, et de Me Leclerc
    • L'enquête s'enlise jusqu'au procès
    • Vergès : le condottiere des causes révolutionnaires
    • Comment se présente le procès
    • " Je m'appelle Omar Raddad et j'étais jardinier "
    • Le président Djian dans ses œuvres
    • La porte, le lit, le chevron
    • Le réquisitoire du major Cenci
    • Les portes qui accusent
    • Vergès plaide en connivence
    • " Une nouvelle affaire Dreyfus "
    • Les vies parallèles de M Beaujolin
    • Remous dans l'Establishment judiciaire
    • La cassation dans l'intérêt de la loi
    • Ce qui me trouble

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/06/2001
  • Editeur
  • ISBN
    2-87706-215-5
  • EAN
    9782877062152
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    203 pages
  • Poids
    0.285 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 22,5 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés