Oh les beaux jours - Poche

Note moyenne 
Deux journées sous le soleil, au cours desquelles, enfouie dans la terre jusqu'au torse puis jusqu'au cou, Winnie dure. Avalée par le sol, elle se dit... Lire la suite
5,90 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 16 octobre
En librairie

Résumé

Deux journées sous le soleil, au cours desquelles, enfouie dans la terre jusqu'au torse puis jusqu'au cou, Winnie dure. Avalée par le sol, elle se dit légère. Appuyant de temps à autre son discours sur les restes de son Willie qui achève de remuer et peut-être de vivre, elle bavarde à petits coups, prie, raconte, chantonne et se souvient, recense ses derniers maux et ses derniers biens avec la souriante sérénité de celle qu'une grâce singulière a visitée : ce qui nous paraît enfer lui est tout-venant, un mot de Willie est une joie, un jour sans mourir est un beau jour.
Mesurée, indulgente, elle règne sur son malheur.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/05/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7073-4583-7
  • EAN
    9782707345837
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    82 pages
  • Poids
    0.075 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,1 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Samuel Beckett

Biographie de Samuel Beckett

Samuel Beckett est né en 1906 à Foxrock, Irlande. Etudes au Trinity College de Dublin. En 1928-1930, il est lecteur d'anglais à l'Ecole normale supérieure, à Paris. De 1930 à 1931, retour au Trinity College, comme professeur de français. Il s'installe définitivement à Paris en 1937. Entre dans la Résistance fin 1940. Commence à écrire certaines de ses oeuvres en français à partir de 1945. Sa vie durant il écrit dans ces deux langues et traduit la plupart de ses oeuvres de l'une vers l'autre.
Prix Nobel de Littérature en 1969, il meurt à Paris en 1989. Beckett écrit Oh les beaux jours en anglais, sous le titre Happy Days, entre 1960 et 1961. Traduction en français par l'auteur dès 1962 et publication aux Editions de Minuit en 1963. Création en français à la Biennale de Venise et à Paris (théâtre de l'Odéon) à l'automne 1963, dans une mise en scène de Roger Blin avec Madeleine Renaud (Winnie) et Jean-Louis Barrault (Willie).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
5,90 €