Océanie, la grande mer cannibale - 400 ans d'anthropophagie en 43 récits (Broché)

  • Ancre de Marine Editions

  • Paru le : 07/03/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
En Océanie, tout le monde semble avoir été mangé par tout le monde : marins, missionnaires, bagnards, prospecteurs, Américains, Européens, Chinois,... > Lire la suite
23,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 25 avril et le 29 avril
ou
Votre note
En Océanie, tout le monde semble avoir été mangé par tout le monde : marins, missionnaires, bagnards, prospecteurs, Américains, Européens, Chinois, Fidjiens, Polynésiens, Mélanésiens, hommes, femmes, enfants, cadavres même. Le spectre du cannibalisme a-t-il entièrement disparu ? La troublante disparition d'un héritier de la famille Rockefeller, la dégustation de soupes de pénis humains révélée en 2013, la condamnation du buveur de sang Black Jésus en 2013, attestent que non.
Pourtant, alors que ces "histoires abominables", dignes d'Alfred Hitchcock, glaceront le sang de beaucoup, il faut les replacer dans leur vraie dimension. Les situer au-delà de la caricature que peut faire surgir dans l'imaginaire ce macabre florilège de récits de cannibalisme. Comprendre le choc d'un double ethnocide et génocide qu'amenèrent la découverte, l'évangélisation et la colonisation de l'Océanie.
Face à l'intrusion des Blancs dans les îles de ce qui était alors appelé "la Mer du Sud", les réactions des populations concernées ont été très diverses : une jolie vahiné avec un collier de fleurs à Tahiti un coup de casse-tête suivi d'un passage au four dans bien d'autres îles. Entre paradis et enfer, il n'y avait parfois que quelques milles nautiques. "Océanie, la grande mer Cannibale" n'est ni une oeuvre ethnologique, ni même un livre d'Histoire.
Daniel Pardon, installé à Tahiti depuis 1984, est journaliste et a voulu avant tout écrire des histoires, compiler des récits, des "faits divers", à partir d'une multitude de sources. La plupart des illustrations accompagnant ces textes sont des gravures issues de l'ouvrage paru en 1834, illustrant le voyage de Dumont d'Urville autour du monde.
  • AVANT 1750-ARCHIPEL DES AUSTRALES-DEVOREUSES DE LEGENDE
  • AVANT 1770-HAWAII- "CHIEFMAN EATER"FAIT REGNER LA TERREUR
  • 12 JUIN 1772-NOUVELLE-ZELANDE-MARION DUFRESNE MANGE PAR LES MAORIS
  • 23 NOVEMBRE 1773-NOUVELLE-ZELANDE-LES MAORIS SONT BIEN CANNIBALES
  • 17 DECEMBRE 1773-NOUVELLE-ZELANDE-L'HORREUR POUR "L'ADVENTURE"
  • 14 FEVRIER 1779-ILES HAWAII (BIG ISLAND)-MORT DE COOK EN PARTIE DEVORE
  • 13 FEVRIER 1791-TAHITI (ARCHIPEL DE LA SOCIETE)-SEULS LES CHEFS MANGEAIENT LES YEUX
  • AOUT 1797-ILES MARQUISES-LA SURPRISE DU JEUNE PASTEUR CROOK
  • 15 DECEMBRE 1809-NOUVELLE-ZELANDE-66 BLANCS PASSES AU FOUR
  • 1800 ENVIRON-ILES COOK-L'HOLOCAUSTE DE MAUKE
  • Date de parution : 07/03/2015
  • Editeur : Ancre de Marine Editions
  • ISBN : 978-2-84141-300-3
  • EAN : 9782841413003
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 300 pages
  • Poids : 0.488 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 22,0 cm × 2,5 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Daniel Pardon - Océanie, la grande mer cannibale - 400 ans d'anthropophagie en 43 récits.
Océanie, la grande mer cannibale. 400 ans...
23,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK