"Nous, on n'aime pas lire"

Note moyenne 
2 notes -  Donner un avis
Danièle Sallenave - "Nous, on n'aime pas lire".
Je me suis rendue à plusieurs reprises en 2008 dans un collège "ambition réussite", puis voir comment je pourrais aider les professeurs à donner aux... Lire la suite
11,90 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 décembre et le 23 décembre
En librairie

Résumé

Je me suis rendue à plusieurs reprises en 2008 dans un collège "ambition réussite", puis voir comment je pourrais aider les professeurs à donner aux élèves le goût des livres et de la lecture. Je ne sais pas ce que je leur aurai apporté. Mais en regardant travailler deux classes de troisième, j'ai constaté que l'école reste un havre de paix au sein de la vie difficile des villes et des banlieues. Malgré sa décadence, son essoufflement, parfois même son effondrement.
Le niveau y baisse plutôt qu'il ne monte, mais elle résiste tant bien que mal. Elle demeure un barrage contre les modèles destructeurs qu'imposent le marché du divertissement, le règne de l'argent et la frénésie de consommer. Ce barrage a un nom : les livres. A l'école, au moins, il y a encore des livres. L'école ne peut pas tout ? Assurément non. Mais si elle cède, alors tout est perdu. DS

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/01/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-012384-1
  • EAN
    9782070123841
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    159 pages
  • Poids
    0.235 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

Avis clients

L'éditeur en parle

"Je me suis rendue à plusieurs reprises en 2008 dans un collège "ambition réussite", pour voir comment je pourrais aider les professeurs à donner aux élèves le goût des livres et de la lecture. [... ] L'école ne peut pas tout ? Assurément non. Mais si elle cède, alors tout est perdu". Danièle Sallenave.

À propos de l'auteur

Biographie de Danièle Sallenave

Danièle Sallenave naît à Angers en 1940. Fille d'instituteurs, elle devient un écrivain renommé dans les années 80 et publie romans, pièces de théâtre et essais. Traductrice de l'italien, professeur de lettres et d'histoire du cinéma à l'université entre 1968 et 2001, elle écrit pour "Le Monde" et plusieurs revues ("Les Temps Modernes" et "Le Messager européen"). Depuis 2009, elle tient une chronique hebdomadaire sur France Culture.
Danièle Sallenave jouit d'une grande reconnaissance dans le monde des lettres. Elle remporte le prix Renaudot en 1980 pour "Les Portes de Rubbio", ainsi que le Grand Prix de littérature de l'Académie française en 2005 pour l'ensemble de son oeuvre. Six ans plus tard, en avril 2011, elle est élue membre de cette institution. Elle fait également partie du jury du Prix Femina. En 2009, elle développe une réflexion sur la lecture avec "Nous, on n'aime pas lire", fruit de sa rencontre avec les élèves et les enseignants d'un collège.
Depuis, elle a prolongé ce dialogue avec les enfants en explorant les enjeux de la fiction dans "Pourquoi écrit-on des romans ?" paru en 2010.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
11,90 €