No-Stop City - Archizoom Associati

Note moyenne 
Andrea Branzi - No-Stop City - Archizoom Associati.
En 1969, conjointement à son travail expérimental dans le domaine du design, le groupe Archizoom entreprit une recherche sur la ville, l'environnement... Lire la suite
35,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

En 1969, conjointement à son travail expérimental dans le domaine du design, le groupe Archizoom entreprit une recherche sur la ville, l'environnement et la culture de masse, qui aboutit au projet No-Stop City. Cet ouvrage présente pour la première fois cette œuvre, qui est l'apogée du mouvement radical italien. Regroupant l'ensemble des textes et des dessins, il nous dévoile cette " Ville sans fin " qui mêle objet, société de consommation triomphante et architecture. Une grille de lecture où la répétition d'un même ensemble central, un bâtiment ou un groupe d'objets, via un jeu de miroirs, compose un environnement catatonique, un supermarché sans limites, un futur à composer et désormais atteint. No-Stop City est une ville sans qualités, dans laquelle l'individu peut réaliser son habitat comme une activité créatrice, libérée et personnelle. Ce projet théorique fut d'abord publié dans la revue Casabella en 1970 sous le titre : " Ville chaîne de montage du social, idéologie et théorie de la métropole ". Il met en œuvre, comme le déclare Andrea Branzi, " l'idée de la disparition de l'architecture à l'intérieur de la métropole ". No-Stop City est une utopie critique, un modèle d'urbanisation globale, où le design est conçu comme l'outil conceptuel fondamental pour modifier les modes de vie et le territoire. Cette " Ville sans fin " présente la même organisation qu'une usine ou un supermarché. Elle propose un schéma répétitif aux centres multiples, structure neutre, égale et continue. No-Stop City se donne comme une sorte de parking aménagé de meubles habitables, utilisables selon les circonstances. Les espaces intérieurs, éclairés artificiellement et climatisés, permettent d'organiser de nouvelles typologies d'habitation ouvertes et continues, destinées à de nouvelles formes d'associations et de communautés. " Considérant l'architecture comme une catégorie intermédiaire d'organisation urbaine qu'il fallait dépasser, No-Stop City opère une liaison directe entre la métropole et les objets d'ameublement : la ville devient une succession de lits, de tables, de chaises et d'armoires, le mobilier domestique et le mobilier urbain coïncident totalement. Aux utopies qualitatives, nous répondons par la seule utopie possible : celle de la Quantité " (Andrea Branzi).

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2006
  • Editeur
  • ISBN
    2-910385-39-6
  • EAN
    9782910385392
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    187 pages
  • Poids
    0.61 Kg
  • Dimensions
    17,5 cm × 24,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Andrea Branzi

Architecte, designer, Andrea Branzi (Florence, 1938) vit et travaille à Milan depuis 1973. Il est l'un des théoriciens de l'architecture radicale italienne laquelle influença toute une génération d'architectes, de Frank O. Gehry à Daniel Libeskind, de Rem Koolhaas à Bernard Tschumi. Il contribua à la fondation du groupe Archizoom, dont il a été membre de 1964 à 1974. Ses " Radical Notes ", publiées dans la revue Casabella, participent au débat théorique de cette époque. De 1974 à 1976, Branzi a été membre de Global Tools contre-école d'architecture et de design. Associé dès la fin des années 1960 à des studios de design industriel expérimental (Alchymia puis Memphis), Branzi s'est toujours investi dans la recherche et la diffusion du design, qui implique, pour lui, de nouvelles relations entre l'homme et les objets. De 1983 à 1987, il a dirigé la revue Modo, et obtenu en 1987 le Compas d'or pour l'ensemble de sa carrière. Auteur d'un grand nombre d'ouvrages, parmi lesquels la casa calda (1982), Animali domestici : le stile neo-primitivo (1986), Nouvelles de la métropole froide (1991) et Il design italiano 1964-1990 (1996), il fut également commissaire de nombreuses expositions. Parallèlement, Andrea Branzi a continué de réaliser des projets d'architecture et d'urbanisme à travers le concept d'" urbanisation faible ".

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK