N'est pas fou qui veut

Note moyenne 
Marie-Louise Jacotey - N'est pas fou qui veut.
Dans l'Antiquité, le Moyen Age, et même la Renaissance, la folie était l'objet d'un respect superstitieux : le fou était supposé être doué d'un... Lire la suite
12,20 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Dans l'Antiquité, le Moyen Age, et même la Renaissance, la folie était l'objet d'un respect superstitieux : le fou était supposé être doué d'un don de seconde vue. Il fut donc recherché à la fois pour divertir et pour faire profiter son maître de ses prémonitions. Les fous domestiques n'ont-ils pas souffert de leur situation ? Cela ne fait pas de doute pour Jacob " Ces créatures riaient de bouche alors qu'elles avaient des larmes au fond de l'âme... Il s'est rencontré plus d'une fois un cœur d'homme abattu d'indignation sous le déguisement d'un fou... sans doute, une main qui aurait bien tenu la garde d'une épée s'est crispée sur le manche d'une marotte ". " Ris donc Paillasse ! " qui ne connaît pas cet air du théâtre lyrique où le clown malheureux cache ses larmes sous le rire ? L'auteur fait revivre au long des pages de cet essai ces êtres qui eurent une grande place chez les Grands des siècles passés et dont nos amuseurs publics sont les descendants...

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-87825-180-6
  • EAN
    9782878251807
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    63 pages
  • Poids
    0.12 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK