Morimond : archéologie d'une abbaye cistercienne, XIIe-XVIIIe siècles - Grand Format

Paul Benoit

(Préfacier)

,

Georges Viard

(Préfacier)

,

Collectif

Note moyenne 
L'abbaye de Morimond est fondée aux confins de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Champagne vers 1117 par des moines venus de Cîteaux. Elle s'installe... Lire la suite
29,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 10 août
En librairie

Résumé

L'abbaye de Morimond est fondée aux confins de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Champagne vers 1117 par des moines venus de Cîteaux. Elle s'installe sur le site d'un ancien ermitage comme en témoigne la pancarte de fondation datant elle de 1126. Elle fut cependant très largement ruinée durant la Révolution et l'Empire au point que les moines blancs renoncèrent à y rétablir une communauté durant la Restauration.
L'historiographie de cette antique abbaye du Bassigny a été significativement renouvelée ces dix dernières années avec l'organisation de colloques et la multiplication des publications historiques et archéologiques. Les fouilles dirigées par Benoît Rouzeau dans les années 2003-2013 passées au crible de la documentation écrite médiévale et moderne donnent un nouvel éclairage de ce que fut la quatrième fille de Cîteaux.
Le monastère a disposé rapidement d'un patrimoine architectural de tout premier plan. Les fouilles et les recherches ont mis en lumière les conditions d'implantation des bâtiments dans la grande clôture. La trame du réseau hydraulique imposée en partie par l'hydrographie a préfiguré l'emplacement des édifices claustraux qui sont édifiés durant les XIIe et XIIIe siècles. Avec l'archéologie du bâti, les techniques de construction de l'abbatiale sont maintenant mieux connues.
Un imposant groupe de bâtiments à l'ouest de l'enclos associé à l'hôtellerie est livré à la sagacité des chercheurs et montre au combien les moines blancs ont eux-mêmes très largement transformé leur enclos avant les reconstructions du siècle des Lumières. Cet ouvrage a pour but de présenter une grande variété des artefacts livrés par la fouille. De la céramique culinaire à la vaisselle en verre, en passant par le mobilier métallique et les monnaies, ces études présentent un matériel de qualité à la croisée des influences lorraine, bourguignonne et champenoise.
A la lecture de ces pages histoire et archéologie se mêlent constamment pour faire revivre ce que fut le monastère de Morimond.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Cette collection accueille des travaux concernant les formes de peuplements, la mise en valeur et l'occupation des espaces humanisés, les données de la culture matérielle et artistique. Diachronique et pluridisciplinaire, elle souhaite contribuer d la diffusion de recherches originales qui apportent de nouveaux documents et de nouvelles interprétations grâce au croisement des sciences archéologiques et géographiques.
L'abbaye de Morimond est fondée aux confins de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Champagne vers 1117 par des moines venus de Cîteaux. Elle s'installe sur le site d'un ancien ermitage comme en témoigne la pancarte de fondation datant elle de 1126. Elle fut cependant très largement ruinée durant la Révolution et l'Empire...

À propos de l'auteur

Biographie de Benoît Rouzeau

Benoît Rouzeau est professeur certifié dans le secondaire, docteur en histoire et chercheur associé au LAMOP (Laboratoire de Médiévistique Occidentale Parisien). Il dirige depuis 2003 les Fouilles archéologiques sur le site de Morimond. Spécialiste des cisterciens, et de l'hydraulique, il s'intéresse tout particulièrement à leur patrimoine architectural dans les enclos, mais aussi au développement et à la structure de leur temporel, en questionnant à la fois la documentation écrite et les sources archéologiques.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,00 €