MONSEIGNEUR D'HULST. Fondateur de l'Institut catholique de Paris

Pierre Brossolette

,

Collectif

Note moyenne 
Pierre Brossolette et  Collectif - .
Né à Paris le 10 octobre 1841, Monseigneur Maurice Le Sage d'Hauteroche d'Hulst fut, comme Vicaire général de Paris, chargé par le Cardinal Guibert... Lire la suite
28,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 22 novembre
En librairie

Résumé

Né à Paris le 10 octobre 1841, Monseigneur Maurice Le Sage d'Hauteroche d'Hulst fut, comme Vicaire général de Paris, chargé par le Cardinal Guibert de fonder en 1875 l'Institut catholique de Paris, dont il fut le Recteur de 1881 jusqu'à sa mort. Décédé à 55 ans, le 6 novembre 1896, il achevait, épuisé, vingt années durant lesquelles il avait investi « autant d'intelligence que d'énergie » dans la création puis l'organisation progressive de ce « foyer de haut savoir chrétien » qu'avait pour mission de devenir l'Université catholique de Paris.
Faculté de Droit, de Lettres et de Sciences dès les débuts, Facultés de Droit Canonique et de Philosophie en 1895 - entre temps il avait fallu onze ans pour obtenir l'institution canonique en Faculté de Théologie de ce qui n'avait pu commencer dès 1878 que comme une « École de Théologie » à cause de l'existence d'une Faculté de théologie d'État en Sorbonne. (Rappelons ici que les Actes du Centenaire de cette Faculté de 1889 contiennent le premier volume de la présente collection !).
L'apostolat intellectuel de Mgr d'Hulst ne se limita cependant pas à l'établissement d'enseignement supérieur libre ainsi constitué en vingt ans (et auquel une loi du 18 mars 1880 interdisait le titre d'Université, d'abord accordé le 15 mars 1876). Organisateur des « Congrès scientifiques internationaux des catholiques », prédicateur de six carêmes à Notre-Dame de Paris (1891-1896), député de Brest (1892), il déploya encore une grande activité dans plusieurs domaines décisifs pour la vie et l'avenir de la foi : l'apologétique philosophique, la « question biblique », la responsabilité politique, le ministère spirituel.
L'Institut catholique de Paris se devait de célébrer la mémoire de son fondateur à l'occasion du centenaire de sa mort. C'est ce qu'il fait excellemment dans cet ouvrage et toutes les personnes qui, de près ou de loin, s'intéressent à l'Institut catholique seront désireuses de connaître les arcanes de sa création.

Sommaire

    • Monseigneur d'Hulst, premier recteur de l'Institut catholique de Paris
    • Le jeune abbé d'Hulst, un prêtre libéral et social
    • Monseigneur d'Hulst, les Congrès scientifiques internationaux des catholiques et la question biblique
    • La question biblique au temps de Monseigneur d'Hulst
    • Apologétique et controverse
    • Monseigneur d'Hulst et le thomisme
    • Le Ralliement : intentions de Léon XIII et réactions françaises
    • La pensée et l'action politiques de Monseigneur d'Hulst
    • Monseigneur d'Hulst, directeur de conscience
    • Monseigneur d'Hulst prédicateur de Notre-Dame
    • Monseigneur d'Hulst " gentilhomme et prêtre "
    • Monseigneur d'Hulst, fondateur de l'Institut catholique de Paris, et le renouveau culturel de l'Eglise de France

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
28,00 €