Monde pluriel - Penser l'unité des sciences sociales

Note moyenne 
Comment dessiner une vue d’ensemble du monde social lorsque les cloisonnements disciplinaires et l’hyperspécialisation du savoir poussent chaque... Lire la suite
24,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 27 septembre
En librairie

Résumé

Comment dessiner une vue d’ensemble du monde social lorsque les cloisonnements disciplinaires et l’hyperspécialisation du savoir poussent chaque chercheur à garder le nez collé sur le fonctionnement de petites parcelles de ce monde ? Une question centrale donne pourtant aux sciences humaines et sociales un socle commun : pourquoi les individus font-ils ce qu’ils font ? Et l’on ne peut y répondre sans prendre en compte le long processus de différenciation par lequel les sociétés se sont fragmentées en microcosmes aux frontières néanmoins incertaines.
Pour comprendre les actions humaines, il est dès lors indispensable de les inscrire dans des contextes chaque fois spécifiques. Si la plupart des spécialistes en conviennent, peu s’accordent toutefois sur les cadres pertinents dans lesquels les acteurs doivent être situés pour analyser tel ou tel compartiment, telle ou telle dimension de leurs pratiques. Des catégories aussi fondamentales que les notions de "champ" ou de "monde" appellent en particulier un examen critique.
Bernard Lahire ne propose pas ici une théorie générale de la société, mais s’efforce de marquer une distance par rapport à l’état actuel des sciences humaines et sociales et aux lignes de clivage qui les traversent en nous donnant la possibilité d’entrevoir l’unité cachée d’un espace en apparence très morcelé.

Sommaire

  • UNE FORMULE SCIENTIFIQUE UNIFICATRICE
    • Les pratiques entre dispositions et contextes
    • Socialisations et passés incorporés
    • L'oubli du passé
  • PENSER LA DIFFERENCIATION SOCIALE
    • Le rôle des savoirs objectivés
    • L'autonomie en question
    • Le vieux problème de la différenciation
  • LES LIMITES DU CHAMP
    • Les propriétés distinctives du champ
    • Tout contexte pertinent d'action n'est pas un champ
    • Du concept historique à la notion élastique
  • CONTEXTUALISER : L'ECHELLE, LE NIVEAU ET L'OBJET
    • Echelles d'observation et contextualisation
    • Interaction : ordre spécifique ou exemplification des structures ?
    • Individu : être singulier ou représentant d'un collectif ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/03/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-02-106459-9
  • EAN
    9782021064599
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    393 pages
  • Poids
    0.397 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Un livre qui renoue avec l’ambition fondatrice des sciences sociales en relevant ses grands défis théoriques sous une forme très accessible. Un ouvrage capable de fédérer les chercheurs et les étudiants autour d’un effort de synthèse des acquis des sciences sociales et de la pluralité de leurs approches. Un auteur qui s’impose aujourd’hui comme l’une des figures incontournables de la sociologie française.

À propos de l'auteur

Biographie de Bernard Lahire

Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’Ecole normale supérieure de Lyon, a publié une quinzaine d’ouvrages, parmi lesquels L’Homme pluriel (Nathan, 1998), La Culture des individus (La Découverte, 2004) et Franz Kafka. Eléments pour une théorie de la création littéraire (La Découverte, 2010).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,30 €