Mon Isménie ! - Grand Format

Note moyenne 
Vancouver est le bourgeois le plus malheureux de Châteauroux. Isménie, sa fille de 24 ans qu'il a élevée amoureusement, menace de le quitter car elle... Lire la suite
8,00 € Neuf
  • Poche
    • Mon Isménie !
      Paru le : 01/12/1989
      En stock
      -50% 1,00 € 2,00 €
  • Ebook
    • Mon Isménie !
      Multi-format
      Paru le : 03/07/2015
      Téléchargement immédiat
      1,49 €
  • Grand format
    • Mon Isménie !
      Paru le : 03/02/2020
      Expédié sous 7 à 15 jours
      10,00 €
Expédié sous 3 jours
Livré chez vous à partir du 17 août
En librairie

Résumé

Vancouver est le bourgeois le plus malheureux de Châteauroux. Isménie, sa fille de 24 ans qu'il a élevée amoureusement, menace de le quitter car elle a une folle envie de se marier. Il cherche par tous les moyens à chasser les "prétendus" qui viennent lui demander sa main, comme ce Dardenboeuf. Mais ce dernier risque de parvenir à ses fins, car il bénéficie de l'appui de Galathée, soeur de Vancouver, vieille fille très fortunée qui veut le bien de sa nièce Isménie.
Vancouver va-t-il perdre sa fille chérie ?

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Eugène Labiche

Eugène Labiche (1815-1888) naît dans une famille bourgeoise aisée. En 1834, il commence des études de droit, tout en faisant publier dans de petits magazines de courtes nouvelles. Mais c'est avec Auguste Lefranc et Marc-Michel, sous le pseudonyme collectif de Paul Dandré, qu'il écrit ses premières pièces de théâtre (La Cuvette d'eau, 1937). Il commence par le drame, sans grand succès, avant de se tourner vers la comédie.
Sur les cent soixante-seize textes qu'il signe, Eugène Labiche n'en écrivit que quatre tout seul. Il eut dans sa vie plus de quarante collaborateurs sans qu'aucun ne réclame la paternité des pièces écrites en commun avec lui. Beaucoup de pièces remportent de véritables succès, et certaines, comme Un chapeau de paille d'Italie, Le Voyage de monsieur Perrichon, La Cagnotte, sont considérées comme des chefs-d'oeuvre du genre.
Après 1859, le rythme de production des pièces diminue mais ne s'arrête pas. C'est après le relatif échec de La Clé qu'il décide de cesser d'écrire, en 1877. Marc-Antoine-Amédée Michel, dit Marc-Michel (1812-1868), dramaturge, poète et journaliste français, étudie à Aix-en-Provence puis Marseille avant de rejoindre Paris où il publie des poésies dans la Revue de France puis dans la Revue des théâtres où il fait la connaissance d'Eugène Labiche et d'Auguste Lefranc.
Il fonde avec ces derniers une société dramatique destinée à la production de vaudevilles et de drames, qui ne dure que deux années. Il est l'auteur d'une centaine de pièces seul ou en collaboration avec Eugène Labiche pour la moitié d'entre elles, dont beaucoup sont couronnées de succès.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,00 €