Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB Tome 1 (Relié)

  • Casterman

  • Paru le : 21/11/2012
Note moyenne : |
Note moyenne : 4.33/5 (3 notes)
  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 2
    4
  • 1
    5
Lire tous les avis (2)
Nous nous étions battus, mon mécano et moi. Nous avions reçu l'ordre de détruire l'ennemi. Nous avions obéi... Oui, nous nous étions battus, et... > Lire la suite
25,00 €
Neuf - En stock - Livré avant Noël
  • ou
    Livré chez vous à partir du 20 décembre
ou
ou
Votre note
Nous nous étions battus, mon mécano et moi. Nous avions reçu l'ordre de détruire l'ennemi. Nous avions obéi... Oui, nous nous étions battus, et ce 22 mai 1940, un mercredi, douze jours après l'offensive, au petit matin, à l'orée d'un bois, nous venions d'être faits aux pattes. C'était à Mons-en-Chaussée, près de Péronne, dans la Somme. Mon père avait été blessé dans ce coin, vingt-cinq ans plus tôt.
Moi, j'avais vingt-cinq ans et je venais de recevoir comme un coup de massue derrière la tête.
  • Date de parution : 21/11/2012
  • Editeur : Casterman
  • ISBN : 978-2-203-04898-0
  • EAN : 9782203048980
  • Format : Album
  • Présentation : Relié
  • Nb. de pages : 160 pages
  • Poids : 1.32 Kg
  • Dimensions : 23,8 cm × 32,2 cm × 2,2 cm
Avec Moi, René Tardi, prisonnier de guerre - Stalag IIB, Jacques Tardi concrétise un projet mûri de très longue date : transposer en bande dessinée les carnets de son propre père, rédigés des années durant sur des cahiers d’écolier, où celui-ci tient par le menu la chronique de sa jeunesse, en grande partie centrée sur ses années de guerre et de captivité en Allemagne. Après avoir, comme on le sait, énormément travaillé sur la guerre de 14 – 18, c’est la première fois que Tardi se penche d’aussi près sur la période de la Seconde Guerre mondiale.
Ce faisant, il développe également un projet profondément personnel : en mettant en images l’histoire de son père militaire, Tardi explore rien moins que les racines, les origines et les ressorts de sa propre vie. Ce « roman familial » prend des accents d’autant plus intimes que Tardi a associé au projet deux de ses propres enfants, Rachel (qui assure la mise en couleur) et Oscar (documentation et recherches iconographiques).

Cet ouvrage s’annonce d’emblée comme l’un des événements bande dessinée de la fin d’année. Jamais sans doute Tardi ne s’était autant livré dans l’un de ses albums.
Jacques Tardi

Biographie de Jacques Tardi

Né en 1946, Jacques Tardi passe ses premières années dans l'Allemagne de l'après-guerre, son père étant militaire de carrière. Plus tard, les atrocités de la guerre de 14-18, celle de son grand-père, d'origine corse, hanteront ses rêves d'enfant avant de devenir par la suite un des thèmes majeurs qui inspireront son oeuvre. Etudiant à l'école des beaux-arts de Lyon, puis aux Arts décoratifs de Paris, Jacques Tardi fait ses débuts, en 1969, dans l'hebdomadaire Pilote.
En 1972 paraît sa première longue histoire, Rumeurs sur le Rouergue (scénario Christin, éditée chez Futuropolis en 1976). C'est en 1976 que Jacques Tardi fait son entrée chez Casterman et entame le cycle des "Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", dont le succès ne se fait pas attendre. Le neuvième album de cette série populaire, intitulé Le mystère des profondeurs, paraît le 14 novembre 98 dans la série "Adèle Blanc-Sec", chez Casterman.
Parrallèlement, Tardi adapte le Paris de Léo Malet, celui des aventures de Nestor Burma, et réalise d'autres adaptations qui sont autant de succès (Le der des ders de Daeninckx, Le cri du peuple de Vautrin, etc.).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB Tome 1 est également présent dans les rayons

Jacques Tardi - Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB Tome 1 : .
Moi René Tardi, prisonnier de guerre au...
25,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK