Midi rouge, ombres et lumières - Tome 3, Résistance et Occupation (1940-1944)

Note moyenne 
Robert Mencherini - Midi rouge, ombres et lumières - Tome 3, Résistance et Occupation (1940-1944).
Ce troisième tome de Midi rouge, qui fait suite aux deux précédents consacrés aux années 1930 et à la prise en main du département par Vichy en... Lire la suite
25,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 21 août et le 29 août
En librairie

Résumé

Ce troisième tome de Midi rouge, qui fait suite aux deux précédents consacrés aux années 1930 et à la prise en main du département par Vichy en 1940-1942, offre un tableau d’ensemble de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1940 à juin 1944. Il revient sur la création de la Résistance dès 1940, décrit son affirmation, évoque l’Occupation à partir de 1942, l’évolution des pouvoirs de Vichy en 1943-1944 et la vie quotidienne des Provençaux. La Résistance commence très tôt à Marseille. Dès l’été 1940, s’organisent des départs maritimes clandestins vers l’Afrique du Nord. Des groupes très divers tentent de protéger les persécutés, en particulier dans le camp des Milles, lors des déportations de l’été 1942. Les grands mouvements de Résistance et les réseaux se développent rapidement. Après l’Occupation en novembre 1942, les quartiers nord du Vieux-Port de Marseille sont détruits par les Allemands, les suspects raflés par la police française, les jeunes envoyés en Allemagne pour le STO. La Milice et le PPF de Simon Sabiani tiennent le haut du pavé, en lien avec la Gestapo. Par ailleurs, la population provençale souffre de plus en plus des pénuries. En 1943, la Résistance, fortement réprimée, se regroupe, s’engage dans l’action armée, avec les Groupes francs et les FTP, et organise de grandes grèves en mars et mai 1944. Mais, en juin 1944, la montée au maquis dans les collines du nord du département est réprimée par de véritables massacres. La Libération approche. « Robert Mencherini dissèque ces années de « révolution nationale » où les Bouches-du-Rhône doivent se passer de la République. Au plus fort de l’Etat français, l’historien décortique chaque pièce du puzzle pétainiste et en mesure l’influence ». La Provence, à propos du tome 2.

Sommaire

  • RESISTER AU ROYAUME DU MARECHAL
    • Le " beau commencement " ; Des départs improvisés et de l'aide caritative à la " toute première Résistance "
    • Levains de dissidence en zone refuge
    • D'un été à l'autre (1940-1941) : la naissance des mouvements et des réseaux
  • OCCUPANTS, VICHY ET VICHYSTES, NOVEMBRE 1942-AVRIL 1944
    • Le premier hiver des Occupations (novembre 1942-février 1943)
    • Les Bouches-du-Rhone sous la coupe allemande (mars 1943-avril 1944)
    • Les autorités de Vichy sous l'Occupation de 1943 à fin Avril 1944
  • LA RESISTANCE SOUS LA BOTTENOVEMBRE 1942-JUIN 1944
    • Les organisations de Résistance non-communistes
    • Socialistes, communistes et organisations de lutte armée (1943-avril 1944)
    • Résistance armée et grèves de masse (1943-avril 1944)

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,50 €