Mes missions en Sibérie suivi de Confession d'un prêtre devant l'Eglise (Broché)

  • Cerf

  • Paru le : 16/12/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
En 1950 paraissaient, aux Editions du Cerf, "Mes missions en Sibérie", de l'archimandrite Spiridon, un livre qui " enchanta " le grand slavisant Pierre... > Lire la suite
20,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 30 avril et le 3 mai
ou
Votre note
En 1950 paraissaient, aux Editions du Cerf, "Mes missions en Sibérie", de l'archimandrite Spiridon, un livre qui " enchanta " le grand slavisant Pierre Pascal. La traduction qu'il en fit eut un grand retentissement. Aujourd'hui, cette traduction est complétée par la Confession d'un prêtre devant l'Eglise, qui n'a été que tout récemment tirée de l'oubli. L'oeuvre, profondément humaine, imprégnée d'esprit évangélique, se lit comme un roman. Elle décrit la trajectoire d'un homme pétri de bonté et d'amour, évoluant au sortir de l'enfance dans le monde pittoresque de bagnards, de criminels, que sa douceur amène peu à peu au repentir. En toile de fond, une Histoire qui balbutie. Les mouvements prérévolutionnaires de 1905 laissent pressentir les derniers feux de l'empire et l'éclatement de la Première Guerre mondiale devient la source des tourments intérieurs et de la révolte du moine Spiridon contre les puissants de ce monde en politique comme dans l'Eglise. Ces événements marquent la rupture avec le monde ancien, qui n'a pas su mettre en pratique le Sermon sur la Montagne et répandre son message de paix et d'amour. L'auteur de cette Confession ne se départ jamais de son humilité et sait se reconnaître pécheur. A l'instar d'un saint François d'Assise et de bien d'autres saints qui ont eu maille à partir avec des autorités peu favorables à leur souffle prophétique, authentiquement chrétien, qui bousculait les habitudes acquises, il garde un amour indéfectible pour l'Eglise, malgré ses turpitudes. Même si cette voix n'échappe pas au reproche de tenir insuffisamment compte de la lourdeur de la pâte humaine, des pesanteurs de l'histoire, du poids du péché qui accable les âmes, elle est aujourd'hui indispensable dans son rappel de " l'unique nécessaire ". Le saint patriarche Tikhon prit connaissance de cette Confession adressée au " Très Saint Concile local de toutes les Russies " (1917) mais, dans sa sagesse, jugea préférable de ne pas la rendre publique. Le brûlot était trop fort, les esprits n'étaient pas préparés à l'apprécier à sa juste valeur.
  • MES MISSIONS EN SIBERIE
    • La formation et les pèlerinages
    • Mes missions en Sibérie
    • Le bagne de Nertchinsk
  • CONFESSIONS D'UN PRETRE DEVANT L'EGLISE
    • L'Etat et la guerre
    • Le concile de Moscou
  • Date de parution : 16/12/2010
  • Editeur : Cerf
  • Collection : L'histoire à vif
  • ISBN : 978-2-204-09373-6
  • EAN : 9782204093736
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 255 pages
  • Poids : 0.322 Kg
  • Dimensions : 13,7 cm × 21,6 cm × 2,0 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Mes missions en Sibérie suivi de Confession d'un prêtre devant l'Eglise est également présent dans les rayons

 Archimandrite Spiridon - Mes missions en Sibérie suivi de Confession d'un prêtre devant l'Eglise.
Mes missions en Sibérie suivi de Confession d'un...
20,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK