Mémoires d'un prolétaire - Grand Format

Note moyenne 
Norbert Truquin - Mémoires d'un prolétaire.
Il est urgent que tous ceux qui travaillent et souffrent des vices de l'organisation sociale ne comptent que sur eux-mêmes pour se tirer d'affaire et... Lire la suite
19,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Il est urgent que tous ceux qui travaillent et souffrent des vices de l'organisation sociale ne comptent que sur eux-mêmes pour se tirer d'affaire et se créer un présent et un avenir meilleurs par la solidarité. Il importe donc que chacun d'entre eux apporte sa pierre à l'édifice commun, en publiant ses notes, ses cahiers, ses mémoires, en un mot tous les documents qui peuvent contribuer à détruire les iniquités du vieux monde et à hâter l'avènement de la révolution sociale.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/10/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-915378-32-0
  • EAN
    9782915378320
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    292 pages
  • Poids
    0.4 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Norbert Truquin

Norbert Truquin est né le 7 juin 1833 à Rozières, dans le département de la Somme. Il finit le manuscrit de Mémoires d'un prolétaire en avril 1887, puis on perd sa trace au Paraguay. Auteur d'un seul ouvrage, emblématique de ce que l'on appellera plus tard la littérature prolétarienne, il exprime avec force le drame d'une vie qui, envers et contre tout, porte l'espoir d'un monde meilleur. A la manière d'un roman d'aventure, cet ouvrage est un témoignage impitoyable sur la difficulté d'une vie passée à être exploité, dans cette première mondialisation que fut l'avènement de la révolution industrielle du XIXe siècle.
Norbert Truquin à vécu la révolution de 1848 à Paris, à connu la prison, avant de tenter les mirages de la colonisation de l'Algérie. Il donne de la condition du paysan autochtone traité " à coup de sabre et d'eau bénite ", un tableau très éloigné du " rôle positif de la France dans ses colonies ". De même sa description vécue de la condition des canuts dans les années 1850 est un témoignage unique sur la vie du petit peuple de Lyon.
Enfin, son exil au Paraguay pour tenter les expériences naissantes de communautés socialistes, ne sera pas exempt de misère ou d'esclavage.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK