Médiativité, polyphonie et modalité en français - Etudes synchroniques et diachroniques

Note moyenne 
Ce volume se propose de réunir et de confronter des travaux concernant trois domaines de la sémantique pragmatique du français qui sont habituellement... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 26 avril et le 28 avril
En librairie

Résumé

Ce volume se propose de réunir et de confronter des travaux concernant trois domaines de la sémantique pragmatique du français qui sont habituellement séparés : la médiativité, la modalité et la polyphonie. Au-delà des différences et des spécificités de chacun de ces domaines, la problématique qui les unit est une même interrogation quant au rapport entre l'auteur d'un énoncé ou d'un discours et le contenu de son dire : l'auteur déclaré d'un énoncé peut-il ne pas être à l'origine de toutes les valeurs sémantiques qui s'y côtoient ? L'hypothèse de base de la polyphonie est que tout énoncé met en jeu une multiplicité de voix éventuellement autres que celles du locuteur.
La médiativité, quant à elle, s'interroge sur les sources des connaissances véhiculées par un énoncé, ainsi que sur les modes d'accès du locuteur à ces sources et donc à ces connaissances. Enfin, certains travaux sur la médiativité intègrent l'étude des modalités dans leur champ, en particulier des modalités épistémiques, en tant que mode(s) d'accès aux représentations signifiées dans l'énoncé. C'est à cette intersection que veut se situer le présent ouvrage, où se croisent à la fois des études théoriques générales et des études spécifiques, des analyses synchroniques et des parcours diachroniques.

Sommaire

  • SYNCHRONIE
    • Dialogisme, médiativité : le jeu dialogique du futur et du conditionnel français dans le marquage d'une source indirecte par ouï-dire et par conjecture
    • Peut-on identifier, et comment, les marqueurs dits "médiatifs" ?
    • la modalisation et la médiativité en tant que stratégies discursives
  • DIACHONIE
    • Les marqueurs médiatifs sous l'angle diachronique : données et problèmes - le cas de comme on dit et tournures affines
    • Un marqueur médiatif de l'ancien français : il m'est d'avis que, ce m'est d'avis que
    • Les emploi du marqueur discursif dea du moyen français jusqu'au français classique

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2014
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-87854-609-5
  • EAN
    9782878546095
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    264 pages
  • Poids
    0.435 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Ce volume se propose de réunir et de confronter des travaux concernant trois domaines de la sémantique pragmatique du français qui sont habituellement séparés : la médiativité, la modalité et la polyphonie. Au-delà des différences et des...

À propos des auteurs

Jean-Claude Anscombre est Directeur de recherche émérite du CNRSLDI. Ses principaux centres d'intérêt sont la sémantique des stéréotypes et de la généricité. Il a co-dirigé récemment deux ouvrages collectifs portant respectivement sur le figement (Champion, 2011) et sur les énoncés sentencieux (A. Colin, 2012). Evelyne Oppermann-Marsaux est Maître de Conférences en linguistique diachronique du français à l'Université Paris 3 et membre de CLESTHIA.
Ses travaux, portant sur le français médiéval et sur la diachronie du français, se situent dans une perspective pragmaticoénonciative. Amalia Rodrfguez Somolinos est Professeur de linguistique française à l'Université Complutcnsc de Madrid. Elle est l'auteur de travaux sur la pragmatique historique du français et sur le français médiéval. Elle a dirigé récemment le n'184 de la revue Langages (2011).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,00 €